Screlec célèbre 20 ans au service de l’environnement grâce à une forte présence territoriale au travers de ses 32 277 points de collecte et des partenariats avec les professionnels. Avec un chiffre d’affaires de 7,4 millions d’euros, il est devenu un acteur majeur de l’économie circulaire.

« En 2020, les médailles des Jeux Olympiques de Tokyo seront fabriquées avec des métaux récupérés grâce au recyclage de millions de smartphones mis au rebut dans les boutiques d’un opérateur local. Les raisons de collecter et de recycler nos déchets sont aussi nombreuses que vertueuses » explique Emmanuel Toussaint Dauvergne, Directeur général de Screlec.

Un éco-organisme sans but lucratif

Créé en avril 1999 à l’initiative de fabricants d’accumulateurs, de téléphonie et d’électronique grand public, ainsi que de fédérations et de syndicats professionnels, cet éco-organisme agréé par l’État a pour mission principale d’organiser la collecte et le recyclage des piles et accumulateurs portables ainsi que les cartouches d’impression professionnelles en France (depuis 2018), en métropole comme dans certains territoires d’Outre-Mer. Il sensibilise également le grand public aux écogestes à travers ses solutions Batribox et Colorbox. Voici un groupe proactif dans le développement de nouvelles pistes de réflexion en faveur de l’économie circulaire.

Un expert opérationnel

Screlec contrôle l’ensemble de la chaîne de valeur, de la collecte à la valorisation des déchets. Avec une logistique optimisée, il prouve au quotidien sa capacité à capter les gisements diffus. Collectivités, entreprises, grand public… Screlec apporte des solutions adaptées à chaque typologie d’acteurs pour déclencher la collecte. La pédagogie étant l’une de ses préoccupations majeures, il met un point d’honneur à développer des opérations terrain et des outils de sensibilisation ciblés.

Une forte présence territoriale

Avec ses 32 277 points de collecte, le maillage dense du territoire lui permet d’agir au plus près des citoyens et d’augmenter les performances de collecte. Il bénéficie de relations privilégiées avec les professionnels du recyclage avec lesquels il collabore au quotidien. Sa proximité avec les entreprises assure également une offre de services adaptée. Pour faciliter et dynamiser toute la chaîne, Screlec sort de plus en plus des sentiers battus et propose des solutions innovantes telles que les collectes événementielles et la mise en place de nouveaux points de collecte, notamment dans les gares et les ports de plaisance.

Fournir des matières recyclées à l’industrie française, tout en préservant la santé humaine, le climat et les ressources, voilà bien une activité d’avenir et créatrice d’emplois.

V.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici