Né en 1970, le marathon de New-York est aujourd’hui le marathon le plus connu au monde. Que vous soyez un grand athlète ou non, cet évènement sportif hors du commun peut être à votre portée sous diverses conditions. Le départ se fait du pont Verrazano le premier dimanche de novembre.

Le calendrier mondial des marathons se divise en deux saisons. Le printemps, d’abord : Rome, Londres, Boston ou Prague offrent des parcours, des environnements et des ambiances très différents. L’automne venu, voici d’autres espaces qui font tout autant rêver les coureurs du monde entier : Berlin, Venise Amsterdam, Chicago et… New-York !

Pas moins de 50 000 coureurs !

Le départ est donné le premier dimanche de novembre dans le quartier de Staten Island, près du pont Verrazano Narrows. Les 50 00O coureurs participants (chiffre 2014) traversent ensuite les 4 autres « boroughs » de la ville : Brooklyn, le Queens, le Bronx et Manhattan. Cette année, rendez-vous est donné le dimanche 6 novembre 2016 à tous les passionnés pour suivre en direct ou à la télévision cet évènement sportif mondial.

Le plus grand marathon du monde !

En 1970, année de la première course dans les rues de la Grosse Pomme, ils n’étaient que 127 coureurs. En 2014, ils étaient plus de 50 000 à prendre le départ afin de parcourir dans les rues de Brooklyn, du Queens et Manhattan.

Un peu d’histoire…

C’est en 1970, que le mythique Président du New-York Road Runners Club, Fred Lebow, lance la première édition du New York City marathon. Les 127 coureurs qui y ont participé ont dû effectuer sept tours, péniblement répétitifs, de Central Park devant un parterre d’à peine une centaine de spectateurs. 54 coureurs ont terminé après le vainqueur Gary Muhrcke qui gagne alors l’épreuve en 2:31:38.

D’année en année, le marathon devient un événement sportif de plus en plus marquant pour Big Apple. En 1976, Fred Lebow obtient que le parcours emprunte les cinq quartiers de New York avec l’inoubliable départ du Pont de Verrazano et l’émouvante arrivée dans Central Park au niveau de la Tavern on the Green, faisant de cette épreuve incontournable pour un marathonien, un événement planétaire couru aujourd’hui par plus de 50 000 hommes et femmes enthousiastes et plus de trois millions de spectateurs qui participent hautement à leur façon en les motivant tout au long du parcours.

Cette même année 1976, l’Américano-cubaine Rosie Ruiz triche pour obtenir un temps de 2 h 56. L’année suivante, les inscriptions à l’épreuve sont décuplées après que le film Marathon Man ait marqué les esprits. Le marathon a accru sa popularité un an après lorsque la Norvégienne Grete Waitz bat le record du monde en passant la ligne d’arrivée après 2 h 32 min 30 s de course. Elle gagnera neuf fois en onze participations.

Une section officielle pour les compétiteurs en fauteuils roulants a été créée en 2000. Lors de l’édition de 2002, les femmes d’élite ont commencé leur course 35 minutes avant le départ des hommes d’élite et du reste des coureurs. En 2012, la 43e édition du marathon de New York est annulée suite aux dégâts causés par l’ouragan Sandy qui a fait quarante morts dans la ville et où des centaines de milliers de personnes restent privés d’électricité, de chauffage ou d’eau, et dont le maintien faisait polémique.

Un système de loterie

Quatre décennies après sa création en 1970, le marathon de New York est certainement le marathon bénéficiant de la plus grande renommée et depuis quelques années un des plus grands en termes de participants. D’ailleurs face aux demandes de participation très nombreuses, le marathon a mis en place un système de loterie. Hormis les sportifs de haut niveau, chaque participation repose principalement sur un tirage au sort révélé chaque année en mars (inscription entre mi-janvier et mi-février).

La course en détails

Le marathon de New-York débute, en montée, à Staten Island près du pont Verrazano-Narrows, qui est totalement fermé pour l’évènement. Pendant les premières minutes de course, le pont est submergé de coureurs, image qui fait chaque année le tour du monde et qui est toujours le point fort de ce marathon.

Le tracé passe ensuite par Brooklyn puis par le Queens. Les concurrents traversent l’East River par le pont de Queensboro pour rejoindre Manhattan. L’itinéraire va ensuite vers le nord sur la Première Avenue et passe brièvement dans le Bronx avant de retourner à Manhattan par la Cinquième avenue et de se terminer par une boucle autour de Central Park. D’ailleurs, le marathon de New-York n’est pas réputé rapide à cause des dénivelés des franchissements de ponts et des cinq derniers kilomètres vallonnés dans Central Park.

Manhattan, Brooklyn, Bronx, Queens, Staten Island sont autant de quartiers mythiques que traversent les participants. C’est d’ailleurs pour cela que cette course est en effet la plus célèbre, la plus spectaculaire et la plus impressionnante de toutes.

Au cours de la semaine du marathon, tout dans la grosse pomme exalte l’ambiance de la course, le jour même du marathon étant l’apogée de cette effervescence. Tous les événements qui tournent autour du marathon contribuent à l’animation de la villz : la Parade of the Nations, la pasta-party, la post race disco party, le transfert en bus vers le Verrazano Narrows Bridge (départ du marathon).

Les dénivelés du marathon de New York

Le tracé de la course comporte au total environ 250 mètres de dénivelé positif (petites montées, souvent des faux-plats) et 230 mètres de dénivelé négatif (petites descentes) ; celui-ci est donc moins rapide que, par exemple, le marathon de Berlin pratiquement plat.

Passer par une agence pour y participer

La première chose à savoir quand on veut s’inscrire au marathon de New-York, c’est qu’il est quasiment impossible de se procurer un dossard par ses propres moyens, sauf :

– Si vous êtes « tiré au sort » à la loterie des inscriptions : seulement 20% de « reçus », toutes nationalités confondues,

– Si vous effectuez un temps qualificatif.

Les organisateurs du marathon de New-York délèguent donc l’inscription des coureurs étrangers à des agences de voyages partenaires appelées « Official International Travel Partner ». Pour la France, il existe sept agences officielles.
Sachez que ces prestataires n’ont pas l’autorisation de vous vendre uniquement le dossard, ils sont obligés de vendre des « packs », comprenant au minimum l’avion et l’hôtel.

Combien ça coûte ?

Le dossard coûte 230 euros. Ensuite, un pack tout compris (transport, hébergement, restauration, dossard), varie selon le type de séjour choisi. Compter de 1 800 à 6 000 euros/personne en fonction des options choisies.

7 agences françaises habilitées

>> A.F.C.F (Amicale Française des Coureurs de Fond)  : afcfinfo@afcf.org 
>> Contrastes Voyages : contrastes@contrastes.com 
>> France Marathon : infos@france-marathons.fr 
>> JanetTours : janettours@wanadoo.fr 
>> Ouest-Voyages : groupes@ouest-voyages.com 
>> Planet Tours : info@planet-tours.fr 
>> Thomas Cook Sports et Découvertes : infos-tcsd@wanadoo.fr

Préparer votre plan d’entraînement

Retenez qu’un coureur débutant ne pourra pas, sans préparation préalable, suivre un plan marathon pour passer de 0 à 42 km en moins de trois mois. Donc si votre objectif est de participer en 2016, commencez dès maintenant à vous entraîner progressivement. Suivre une préparation pour un marathon implique que vous ayez déjà derrière vous une année complète de course.

Un plan d’entraînement pour un marathon comme celui de New-York, c’est d’abord une logique de progression qui va s’étaler sur plusieurs semaines (12 semaines en général, soit 3 mois). Chaque séance est un élément de la réussite globale du programme.

La répétition plusieurs fois dans l’année d’une préparation marathon n’est pas une garantie de réussite, bien au contraire.

En effet, s’entraîner pour un marathon génère une fatigue qui, répétée trop souvent, vous mènerait vite au surentraînement.

Sachez que vous pouvez concrétiser votre rêve en participant à ce marathon mythique dès 2016. Ceux qui ne l’ont pas encore couru en rêvent. Et ceux qui l’ont déjà couru ne l’oublieront jamais !
 

R.R.

ENCADRE

Big Apple en guide

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici