Rioland va créer 300 emplois dans la Creuse

L’entreprise de maroquinerie, Rioland s’installe à La Souterraine (Creuse) en avril prochain et prévoit la création de 300 emplois. 

C’est officiel : Rioland va s’implanter sur l’ancien site occupé par la société De Fursac, spécialisée dans l’habillement de haut de gamme. L’officialisation a eu lieu en Auvergne Rhône-Alpes avec la présence du Président de la région.

Huit sites de production et bientôt plus de 1000 salariés d’ici 5 ans

Cette nouvelle implantation dans la Creuse devrait permettre à l’entreprise Rioland d’accélérer considérablement sa croissance, sur les huit sites de production (Val de Loire, dont 7 dans l’Indre), avec, au final, plus de 1000 salariés, dont les 300 nouveaux emplois promis d’ici 5 ans.

Le Groupe Rioland, dont le siège est dans l’Indre, façonne les produits pour les grandes marques de luxe. 

A partir d’avril, le premier recrutement sera d’une trentaine d’employés, puis, progressivement, à raison de quatre à cinq cycles de recrutement et de formation par an, avec comme objectif, l’embauche d’environ 300 salariés en cinq ans.

Un rebondissement de taille 

En effet, cette nouvelle vient à point car la société a été gravement touchée par la crise sanitaire. Les ateliers avaient dû fermer lors du premier confinement. Aujourd’hui, cette création d’emplois est un nouveau départ qui s’inscrit dans une série d’investissements et de recrutements. 

Une affaire familiale

Rioland fut fondé en 1930 lorsque le grand-père de Jean-François, Dominique et Bruno Rioland était bourrelier à Vicq sur Nahon. Aussitôt en 1940, Achille Rioland succède à la bourrellerie de son père et fabrique des ceintures. En 1980, Jean-François Rioland reprend l’affaire familiale et collabore avec des grandes marques de luxe. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

cinq + douze =