Le divorce semble consommé entre le spécialiste de la prestation de santé à domicile et la banque publique, actionnaire de la SIB, le holding de contrôle de Bastide Médical.

Alors que Bastide Médical affiche des résultats records — le chiffre d’affaires a bondi de 14 % en 2020 pour s’établir à 380 M€ —, les relations avec son actionnaire se sont nettement refroidies ces derniers temps. La raison ? La volonté de l’entreprise nîmoise de quitter le compartiment B d’Euronext en 2021 pour transférer ses titres vers le marché Euronext Growth. Ce qui déplaît fortement aux représentants de Bpifrance.

A quel prix ?

Ce désaccord va conduire à la séparation des deux entités liées depuis deux ans. Reste à se mettre d’accord sur un prix, ce qui est encore loin d’être le cas… En dépit de ces remous, Bastide Médical vise 400 M€ de chiffre d’affaires en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-neuf − 3 =