Proche des 20% de part de marché en France, Rapido fait partie des leaders européens sur le marché des camping-cars et véhicules de loisirs, avec environ la moitié de son chiffre d’affaires réalisé à l’étranger et 8 sites industriels. Ses produits sont distribués dans une vingtaine de pays. Une réussite phénoménale !

Après-guerre, Constant Rousseau décide de se mettre à son compte. Cet ébéniste de Mayenne va fabriquer des meubles et développer son affaire de menuiserie. Vingt ans plus tard, le créateur s’amuse à fabriquer pour lui et sa famille une caravane pliante. Une innovation qui lui vaudra le 1er prix du concours Lépine et signe le début d’une nouvelle ère.

Une nouveauté dénommée Rapido

Cette caravane pliante va connaître un immense succès en France comme à l’étranger, tant et si bien qu’une nouvelle usine voit le jour en Mayenne en 1976. C’est le moment où Pierre rejoint son père dans l’entreprise familiale. Le produit ne cesse de se perfectionner et les décennies qui suivent vont être capitales. 

Pierre, l’homme de la croissance

Son service militaire effectué, un BTS de gestion commerciale et une année à l’Institut de Gestion de Rennes plus tard, voici le jeune Pierre dans la société de son père, juste à temps pour voir naître le nouveau site de la maison en 1976. Pour connaître l’entreprise de Mayenne de l’intérieur, il passe par tous les secteurs, des achats à l’export, de la production au marketing, sans oublier la production. Un véritable parcours de futur chef d’entreprise, la fibre familiale en plus. Une période cruciale qui lui permet de prendre les responsabilités de PDG, lorsqu’il perd son père à 32 ans. 

Rester éveillé aux nouvelles tendances

Le phénomène camping-car est tel qu’il a été l’objet d’une étude officielle de la part de la Direction Générale des Entreprises il y a deux ans. En effet, ce phénomène quasi inexistant avant les années 1990, est devenu un marché important, avec 1,8 million de camping-cars circulant en Europe. Pierre Rousseau ne sera pas sourd ni aveugle face à la montée de ce mouvement. Rapido, pionnier de la caravane, ne laissera pas l’opportunité du camping-car lui échapper. La menuiserie restera un atout permettant de réaliser en interne le mobilier.

Nouveau marché, nouvelle stratégie

Pierre Rousseau veut rapidement accélérer le développement de la marque. Pour ce faire, rien de plus efficace que la croissance externe. Rapido va donc passer à la vitesse supérieure en élargissant sa gamme, en achetant d’autres affaires et en créant de nouvelles marques. Le mouvement est lancé il y a 25 ans avec le rachat d’Esterel. Suivront les enseignes Fleurette et Campérêve, puis Westfalia en 2010, une marque emblématique du secteur, sans oublier Dreamer trois ans plus tard, l’italien PLA-Giottiline en 2016, le britannique WildAx et l’auxerrois Stylevan l’année suivante.

Main basse sur l’Allemand Westfalia

Rapido a en effet réalisé un tour de force en rachetant Westfalia, une PME présente dans sa région depuis 1844, faisant ainsi mentir ceux qui pensent que ce sont les Allemands qui font main basse sur les sociétés françaises. Cette très ancienne société était en dépôt de bilan, Pierre Rousseau a ainsi pu éviter la fermeture et préserver la moitié des emplois. Ce tournant a permis à l’entreprise de passer au-delà des 200 millions de chiffre d’affaires.

Du nouveau à l’Ouest 

Pierre Rousseau n’en a pas terminé avec la croissance, bien au contraire. En 2019, c’est au continent nord-américain qu’il s’est intéressé avec le rachat de Roadtreck, entreprise canadienne en redressement judiciaire, leader sur les fourgons aménagés. Le PDG de Rapido a déclaré que sa première intention est de « développer davantage cette marque réputée en Amérique du Nord ». Mais les spécialistes pensent aussi à Westfalia, une marque très populaire outre-Atlantique dans les années 70. Le vintage est à la mode ; Westfalia pourrait donc sans doute retrouver une seconde vie sur ce continent.

L’arrivée d’un 3e Rousseau

Et de trois ! Depuis 2014, c’est au tour de Nicolas Rousseau, 33 ans, de rejoindre l’entreprise familiale dans le domaine commercial. La tradition veut que ce soit un véritable challenge pour la troisième génération. Rapido est en effet aujourd’hui un groupe à la tête de 13 marques de camping-cars, mobile homes et véhicules de loisirs, présents dans 5 pays, employant plus de 1 500 personnes dont la distribution se fait dans une vingtaine de pays, mais qui reste à ce jour 100% familiale. En 2018, après des années de croissance, le chiffre d’affaires a flirté avec les 500 millions d’euros. Les résultats de l’année 2019 devraient encore donner des ailes à ce groupe qui porte décidément très bien son nom.

A.F.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici