Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont permis le développement du coworking, nouveau mode d’organisation du travail.

Parmi les pionniers du coworking, l’histoire cite Brad Neuberg qui crée en 2005  The Hat Factory à San Francisco. Certains citent également des initiatives antérieures, comme Affinity Lab à Washington. Le mouvement du coworking trouve ses origines dans le monde du numérique.

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont permis le développement d’un nouveau mode d’organisation du travail. Les acteurs de la révolution des NTIC sont à l’origine de multiples pratiques collaboratives ; ce sont eux qui ont lancé les premiers barcamp, les premiers Jelly et créé les premiers espaces de coworking.

Aujourd’hui encore les espaces de coworking sont bien souvent teintés de cette culture open-source.

Quels sont les avantages concrets  du coworking ?

– Séparer les espaces professionnels et personnels : quand on est indépendant, on est un peu tout le temps au boulot. En se rendant le matin sur un lieu de travail, on protège davantage sa vie privée. 

– Disposer de locaux et de matériel : à la maison, on n’a pas toujours un super photocopieur ou une salle de réunion. L’espace de coworking peut en fournir. 

– Sortir de l’isolement : les espaces de coworking sont très fréquentés par les travailleurs du Web (rédacteurs, graphistes, community managers…). Souffrant d’une situation précaire, ils trouvent là un espace de solidarité, propice à l’émulation. 
Échanger sur ses pratiques professionnelles avec d’autres travailleurs indépendants. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici