Prospera : l’artisan de l’investissement

Pierre Brebion (photo Linkedin)

Créé en janvier 2021 par Pierre Brebion, le bureau d’études Prospera Finances, spécialisé dans le conseil en gestion de patrimoine, la défiscalisation, le placement et la stratégie du patrimoine, connait une formidable croissance. Avec l’entrepreneuriat chevillé au corps, son directeur-fondateur revient sur cet incroyable succès basé sur une approche différenciante et personnalisée.

Comment est née Prospera ?

Pierre Brebion : Il me semblait important d’acquérir des compétences et un savoir-faire avant de créer ma propre structure. Prospera est donc l’aboutissement d’un parcours de 15 ans dans le secteur de la finance. Après avoir travaillé au Crédit Agricole et à l’UFF (Union financière de France, Ndlr), je me suis installé à mon compte en tant que conseiller en gestion de patrimoine indépendant pendant trois ans avant de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale début 2021 en créant Prospera.

Pourquoi avoir renoncé au modèle sécurisant du salariat pour entreprendre ?

J’ai eu la chance de côtoyer des chefs d’entreprises dans ma jeunesse. J’ai tou-jours eu pour projet de créer mon entreprise. Entreprendre était une évidence de longue date, un rêve d’enfant. L’esprit entrepreneurial est profondément ancré en moi et transparait dans mon caractère et ma façon d’être et de faire. J’aime les responsabilités, élaborer des stratégies, développer des solutions et innover.

Prospera a vu le jour en pleine pandémie. Un choix audacieux pour se lancer…

C’est dans mon tempérament. Cette crise n’est pas la première que nous traversons et cela ne m’a jamais refréné ou découragé. J’aime être challengé et ce type de contexte à tendance à me stimuler. Je me sentais mûr et j’ai jugé que le moment était venu pour moi de créer le cabinet Prospera et de développer une marque afin d’avoir plus d’impact sans me préoccuper du contexte lié à la crise sanitaire.

Quelles sont les singularités du cabinet de conseil Prospera ?

Bien plus qu’un « simple » cabinet de conseil en gestion de patrimoine, Prospera est un bureau d’études. Nous sommes complètement indépendants, ce qui est de plus en plus rare dans nos métiers, et nous sommes particulièrement attachés à conserver cette indépendance. Nous travaillons en architecture ouverte aussi bien sur des investissements immobiliers (immobilier direct, SCPI…) que sur des investissements financiers (OPCVM, SICAV, fonds structurés éligibles aux PEA, CTO, assurance-vie, contrat de capitalisation) à la différence des autres cabinets qui travaillent généralement sur l’un ou l’autre.

Nous avons fait le choix de passer beaucoup de temps avec nos clients afin d’apprendre à les connaître pour être en mesure de les conseiller et de les aider à atteindre leurs objectifs de vie. Bien loin d’être des vendeurs sur catalogue, notre philosophie consiste à proposer un accompagnement sur-mesure à nos clients en définissant une stratégie personnalisée pour accompagner toute une vie de projets. La phase d’analyse des objectifs des clients est essentielle car en fonction de leur situation et des objectifs qu’ils souhaitent nous confier (acquisition d’une résidence principale ou secondaire, préparation des études de leurs enfants ou de leur retraite, transmission de leur patrimoine, etc), nous élaborons une stratégie patrimoniale et nous les aidons à sélectionner les meilleurs supports d’investissements.

Quel est le profil de vos clients ?

Nous adressons une clientèle de particuliers et d’entreprises. Aujourd’hui, les chefs d’entreprises sont très intéressés par les placements financiers et nous leur apportons des offres que les banquiers ne savent pas adresser.

Quel est votre rayonnement géographique ?

Nous sommes implantés à Cholet, Nantes, Angers et La Roche-sur-Yon. Nous travaillons beaucoup dans les Pays de la Loire, mais nous sommes également présents en Ile-de-France, en Aquitaine et dans le Sud de la France. Les outils numériques propulsés sur le devant de la scène par la crise du Covid ont permis de lever les barrières liées à la distance nous séparant d’un client. La crise sanitaire a créé une formidable opportunité de business insoupçonnée pour Prospera. Je n’aurai jamais imaginé conduire des entretiens en visio avec des clients. Les nouveaux outils ont profondément révolutionné les usages et nous ont permis de réaliser deux très belles années 2020 et 2021.

Quelle satisfaction tirez-vous de ce projet entrepreneurial ?

Réussir ce que j’ai entrepris il y a à peine deux ans était un de mes objectifs, et je retire une grande satisfaction de ce succès. J’avais imaginé que cela mettrait un peu plus de temps, mais nous avons connu une réussite assez rapide. Je me réjouis d’avoir été rejoint dans cette belle aventure. Être entouré de collaborateurs est fédérateur et crée une dynamique très vertueuse dans l’entreprise. Je crois en Prospera et je suis ravi de voir que d’autres partagent avec moi cette conviction. Je suis passionné, j’aime faire découvrir mon métier et transmettre mon savoir à ceux qui m’entourent. J’éprouve une grande satisfaction à voir mes collaborateurs réussir après les avoir formés.

Comment vous projetez-vous ?

Je souhaite poursuivre le développement de Prospera et continuer de recruter tout en restant fidèle à notre philosophie et en gardant ce profil d’artisan de l’investissement. J’aime à dire que nous faisons de la dentelle pour nos clients, et je ne souhaite surtout pas que nous rentrions dans une production de masse comme certains grands établissements le font aujourd’hui. Je souhaite conserver cette proximité. Nous allons donc entretenir cet esprit de petite structure axée sur la convivialité et la disponibilité.

Propos recueillis par Isabelle Jouanneau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

8 − six =