Premier sommet sino-arabe : la Chine veut renforcer la coopération avec les pays en développement

Le premier sommet sino-arabe prévu le 9 décembre prochain en Arabie saoudite entrevoit des lendemains meilleurs dans le renforcement des relations économiques et commerciales entre la Chine et les pays arabes. 

Ces assises permettront également à la Chine de promouvoir l’unité et la coopération entre les pays en développement et sauvegarder la paix et le développement du monde.

Dans un rapport sur la coopération sino-arabe dans la nouvelle ère publié récemment, le ministère chinois des Affaires étrangères a passé en revue l’amitié séculaire du pays avec les États arabes, détaillé les différentes réalisations des relations économiques et commerciales et des échanges entre les peuples.  Il a également relevé le soutien mutuel de deux parties sur les questions concernant leurs propres intérêts fondamentaux, ainsi que leur position commune sur les questions régionales et internationales brûlantes.

Les relations entre la Chine et les États arabes remontent à très loin. Au cours des 70 dernières années, depuis la fondation de la République populaire de Chine, la Chine et les États arabes se sont respectés, se sont traités sur un pied d’égalité, se sont engagés dans une coopération mutuellement bénéfique et se sont inspirés les uns des autres. Les échanges entre les deux parties au cours de la longue histoire sont un exemple pour les échanges amicaux entre différentes nations, indique le rapport.

Attachés au principe du bénéfice mutuel et de la coopération gagnant-gagnant, la Chine et les pays arabes œuvrent à améliorer des facilitations du commerce et des investissements. Le commerce bilatéral et les investissements croisés se développent à un rythme exponentiel. Le volume des investissements dans les deux sens a atteint 27 milliards de dollars l’année dernière, soit une augmentation de 2,6 fois par rapport à il y a 10 ans. La Chine et les pays arabes ont continué au cours des dernières années à promouvoir conjointement la coopération de haute qualité dans le cadre de « la Ceinture et la Route ».

À l’heure actuelle, dans un contexte de profonds changements jamais vu depuis un siècle, souligne le même rapport, la Chine et les États arabes sont confrontés à des opportunités et à des défis similaires. La Chine a toujours considéré les États arabes comme des partenaires stratégiques pour poursuivre fermement la voie du développement pacifique, renforcer la coopération avec les pays en développement et promouvoir la construction d’une communauté de destin pour l’humanité, selon ce rapport.

Ce rapport de plus de 15.000 mots est publié quelques jours avant le premier sommet sino-arabe, prévu le 9 décembre prochain en Arabie saoudite.  Il décrit le sommet comme un événement marquant, à travers lequel Beijing profiterait pour promouvoir la construction de la communauté de destin sino-arabe dans la nouvelle ère, afin d’apporter des avantages aux peuples de deux pays.  Ces assises serviront aussi de cadre à la Chine pour promouvoir l’unité et la coopération entre les pays en développement et sauvegarder la paix et le développement du monde.

Etienne Tang

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-sept − trois =