Nicolas Yvelin (FreemiumPlay) : « Bloqués chez eux, les Français se sont tournés vers les loisirs disponibles depuis leur domicile »

Nicolas Yvelin est un homme pressé. Après des études à l’Université de Bourgogne pour obtenir un DESS Management Sportif, puis un MS en Sport & Event Management à l’école Kedge à Talence, il se lance très vite dans les affaires, mais pas dans le domaine où on l’attendait. Il crée en 2017, FreemiumPlay, un concept innovant de e-carte cadeau et bien plus encore.

Le loisir numérique est en plein essor avec des prévisions qui dépassent les 400 milliards d’euros au niveau mondial. Nicola Yvelin répond à nos questions.

Qu’est-ce que FreemiumPlay ?

Nicolas Yvelin: FreemiumPlay (https://freemiumplay.com/) c’est la 1ère solution cadeau 100% dédiée aux loisirs numériques.

FreemiumPlay, c’est un éventail de solutions techniques et marketing pour offrir, récompenser, incentiver, fidéliser ses collaborateurs, ses clients, ses prospects et/ou ses consommateurs avec des plateformes de loisirs numériques (SVoD, streaming musical, jeux vidéo, presse numérique, livres numériques, livres audio, application bien-être ou coaching…)

FreemiumPlay, c’est donc une solution pour accéder à des services comme Deezer, Spotify, OCS, Salto, Playstation, Xbox, L’Equipe, Le Monde, Cafeyn, Youboox, Strava mais aussi des services comme Petit BamBou, Digischool, Majelan…

Qu’est-ce que sont les loisirs numériques ?

Les loisirs numériques, ce sont toutes ces plateformes qui ont envahi notre quotidien et qui nous rendent un peu addictifs. Evidemment, on pense tout de suite aux plateformes de VoD, de musique ou de jeux vidéo… 

Mais le loisir numérique, c’est un monde bien plus large avec un éventail de services qui couvre de plus en plus d’univers.

On trouve aujourd’hui des plateformes de bien-être, de méditation, de coaching sportif ou nutrition, de formation à des logiciels divers, de généalogie, de services jeunesse. Finalement le loisir numérique regroupe tous ces services.

Et c’est ce que FreemiumPlay tente de regrouper au sein de son service pour les promouvoir et les faire découvrir.

Combien ce marché vaut-il en France ? 

Il est difficile d’évaluer ce marché dans sa globalité car certains acteurs sont discrets sur leurs résultats et que ce marché est de plus en plus large et en perpétuelle évolution. Le chiffre d’une année n’a presque plus de sens un an plus tard !

On a cependant certains éléments qui permettent de dire que la croissance est phénoménale… comme les 77% de Français qui possèdent aujourd’hui au moins un abonnement numérique payant.

En 2020, on estime à environ 1,25 Mds d’euros le poids de la SVoD en France avec des acteurs comme Netflix, Prime, Canal, OCS ou encore Disney+, et une croissance qui a augmenté de 50% par rapport à 2019.

D’autres études estiment qu’il a 8,3 millions d’abonnés payants à des plateformes de streaming musical comme Deezer ou Spotify en France, pour des forfaits aux alentours de 10€ par mois, ce marché approche donc le milliard d’euros.

Si on ajoute le secteur du jeux vidéo qui pèse plus de 3 Mds d’euros à lui tout seul et celui de la presse numérique, de la lecture et tous les autres services, on n’est pas loin des 8-9 Mds d’euros.

Les dépenses des Français pour ce nouveau type de loisirs ont-elles augmenté avec les confinements ?

Evidemment. Bloqués chez eux, les Français se sont tournés vers les loisirs disponibles depuis leur domicile 

La lecture, le jardinage, la cuisine, le bricolage font partie des gagnants mais le loisir numérique a lui aussi pleinement profité de cette situation sanitaire.

Une étude parue un peu avant l’été 2021 estime à près de 85€ par mois la dépense des ménages sur le loisir numérique (hors abonnement Box et forfait téléphoniques). Un chiffre qui a doublé en 2 ans. C’est considérable.

Le loisir numérique est un loisir cher, souvent sous forme d’abonnement et ce sont les forfaits mensuels qui s’empilent tous les mois au sein d’un foyer avec de la vidéo, de la musique, de la presse…

C’est aussi sur ce point que souhaite se positionner FreemiumPlay en apportant une solution aux entreprises, aux comités d’entreprise ou aux annonceurs de participer à ce pouvoir d’achat des Français en leur « offrant » des loisirs numériques.

Quelles sont les plateformes les plus populaires chez les Français ?

Les 3 secteurs qui tirent – de loin – leur épingle du jeu sont notamment :

Les jeux vidéo avec des services et marques fortes comme Playstation, Xbox, Nintendo mais aussi la naissance de plateforme de cloud gaming comme le français Blacknut.

La SVod, pour les séries et le cinéma avec des acteurs incontournables qu’on connaît tous : Netflix, Canal+, Prime, Disney+ et les challengers comme OCS ou Salto qui offrent des contenus très sollicités par les Français. Et la musique avec les acteurs leader en France : le Français Deezer et le Suédois Spotify.

Viennent ensuite les secteurs de la presse qui a su se réinventer ces 10 dernières années pour proposer des services numériques Premium (Le Monde, L’Équipe – les 2 leaders, ou encore des agrégateurs de contenu comme les Français Cafeyn ou Youboox…), de coaching bien-être, sport, formation…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

15 − 7 =