Montvel, le barbecue haut-de-gamme made in France

Ex-cadre d’Orange, Alexis Richard, Supelec de 30 ans, lance la Rolls du barbecue à granulés qui met sur le grill les rois américains du secteur. Montvel veut gagner sur le segment haut-de-gamme en misant sur le made in France et la vente directe.

Comme de très nombreux Français, Alexis Richard accorde de plus en plus d’attention à l’équipement de son logement, et depuis deux ans, l’extérieur est devenu un véritable atout pour nos foyers. Il est à présent souvent considéré comme une pièce supplémentaire qui doit également être équipé au mieux.

Si l’on ajoute à cela le regain d’intérêt pour la cuisine faite maison et donc pour le bien manger, il n’y a qu’un pas. Notre jeune entrepreneur ne fait pas exception à la règle. Pour se faire plaisir pendant le premier confinement, alors qu’il est à la campagne, il décide d’acheter un barbecue. Mais pas n’importe lequel… Et c’est là que son aventure entrepreneuriale commence.

Privilégier le top du barbecue

Le jeune ingénieur va choisir de s’offrir le haut de gamme du barbecue. Ce ne sera ni une plancha, ni un barbecue à gaz, deux produits qui ont fortement contribué à la belle croissance du marché depuis environ cinq ans ; le barbecue traditionnel au charbon de bois ayant un peu perdu de sa popularité. Non, il va se faire plaisir en achetant un Treager, une marque américaine, fonctionnant à base de granulés de bois, distribuée en France par Le Marquier.

Traeger est le principal concurrent du leader mondial, la marque Weber sur le marché américain. Totalement séduit par le concept et la simplicité d’usage, ni une ni deux, notre homme décide de se lancer dans une création d’entreprise sur ce créneau avec l’ambition de proposer à la clientèle française un produit haut de gamme digne de la réputation de la cuisine française, à rapprocher, selon le fondateur, des plats en fonte et des pianos de cuisine haut de gamme français, bien connus en France comme à l’étranger.

Une technologie pointue

Tous les Français savent que le barbecue à l’ancienne à base de charbon de bois présente quelques inconvénients : difficile de maîtriser parfaitement la cuisson, un goût de fumée pas toujours très apprécié, des brûlures à répétition, bref, le gaz remplace souvent le charbon de bois.

Mais ce type de cuisson synonyme d’été et de détente a ses véritables fans dont la passion ne s’est jamais démentie. A tel point que l’on a même vu apparaître ces appareils dans des émissions culinaires telles que Top Chef, et que des chefs développent des recettes pour ces modes de cuisson. La technologie n’est pourtant pas nouvelle, elle date des années 80. Née au Texas, il s’agit de réussir des types de cuisson différents, y compris une cuisson très lente au feu de bois, comme cela est nécessaire par exemple pour les célèbres « barbecue pork ribs ».

Or, gérer un feu à une température très précise pendant des heures est complexe, d’où la naissance d’une technologie permettant de maîtriser la cuisson de façon automatique avec la bonne quantité de granulés de bois. Un peu comme pour un plat au four, on prépare son plat, on le surveille, mais il n’est plus nécessaire de se préoccuper de la cuisson et du feu en tant que tel. Rien de plus facile que de faire une épaule d’agneau basse température, ou de saisir une viande, le tour est joué même pour les novices !

Des granulés de bois évolutifs

Montvel a prévu de fabriquer ses granulés à partir de bois français ; le territoire étant riche de belles forêts aux espèces diversifiés. Les granulés produits sont neutres en carbone du fait qu’ils sont fabriqués avec les déchets d’entreprises bois.

Pour présenter son produit, Alexis Richard parle d’accord mets-bois, car le choix du type de granulé peut modifier la touche finale du plat. Le hêtre serait ainsi doux, le chêne plus corsé, le sarment de vigne plus terreux… Bref, les amateurs de cuisine peuvent ainsi moduler le choix des granulés en fonction des plats qu’ils choisissent de préparer. Ce point est extrêmement im-portant du point de vue du modèle économique, car ces consommables sont susceptibles de fournir un revenu récurrent à l’entreprise. De plus, il est possible de développer une véritable gamme de granulés avec ajouts d’épices, d’herbes, et d’enrichir ainsi la gamme de produits disponibles.

Haut de gamme

Ceci vous fait penser à quelque chose ? Peut-être au succès du concept Nespresso et ses consommables sous forme de capsules déclinées en multiples variétés. Un modèle qui a fait ses preuves. De plus, le barbecue Montvel sera fabriqué en France, hors certains composants électroniques, et positionné sur le haut de gamme du marché avec des prix de vente de 2 500 à 3 000 euros. Le créateur est convaincu que le marché des barbecues en est encore à ses prémices et qu’il suivra l’exemple de pays plus avancés en ce domaine ; la tendance étant clairement sur la montée en gamme des barbecues, et d’ailleurs de l’électroménager en général.

Le levier de la distribution

Pour se donner les chances d’atteindre rapidement la rentabilité dans un secteur assez compétitif, celui de l’équipement de la maison, Montvel parie sur la vente directe. Une vente en ligne possible qu’il s’agisse du barbecue en lui-même ou des sacs de granulés. Le fondateur a cependant également choisi d’ajouter une corde à son arc, en étant également présent dans les magasins spécialistes des barbecues. Les produits seront fabriqués pour une mise sur le marché l’été 2023, les précommandes seront quant à elles possibles à partir de ce mois de juin.

un vrai produit high-tech

Le barbecue Montvel est une petite mer-veille d’ingénierie dont le fonctionne-ment est mis au point par des ingénieurs. Logiciel sur mesure pour la gestion de la cuisson, l’appareil est bien entendu également connecté afin de pouvoir suivre la cuisson à distance ou avoir accès à certains services, comme un catalogue de recettes. Un point d’autant plus intéressant que le marché pourtant porteur a fait preuve d’assez peu d’innovations depuis quelques dizaines d’années en France.

Cet aspect tech a évidemment également facilité l’attraction d’investisseurs. Une bonne vieille prise électrique est cependant nécessaire ! Alexis Richard insiste sur les points forts qui ont motivé la création de Montvel au-delà de l’aspect fabrication française : une cuisine saine, une technologie adaptée aux véritables amateurs de gastronomie qui doit séduire tous les épicuriens. C’est tout le succès qu’on lui souhaite.

Anne Florin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

16 − douze =