Martine Liautaud, présidente de la Women Initiative Fondation, est convaincue que les créateurs d’entreprise doivent être mieux accompagnés : «Toutes sortes d’acteurs gravitent autour de l’accompagnement de l’entrepreneuriat, plus par opportunisme marketing que par malice. Aussi, les entrepreneurs doivent-ils être vigilants sur la nature exacte de ce que leur proposent tous ces gens qui veulent les accompagner».

Encore trop méconnu en France, le mentoring constitue un véritable accompagnement puisqu’il est à la fois expert, durable et désintéressé.

«Bénévole, le mentor n’intervient pas dans la gestion de la société, dans laquelle il s’interdit de prendre une participation. À l’apogée de sa carrière professionnelle, la satisfaction de partager son expérience et le plaisir de côtoyer la personnalité souvent dynamique et passionnante de son/sa “mentee” sont ses seules gratifications». Une piste à ne pas négliger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici