Ne pas se fier aux idées reçues, on peut très bien encore faire fortune dans la vieille Europe dans des secteurs réputés encombrés et concurrentiels comme peut l’être celui de l’automobile.

À l’heure où nos principaux constructeurs ne pensent que la seule alternative passe par la concentration et la dilution dans des regroupements plus importants : Renault avec l’alliance avec Nissan et Mitsubishi, Peugeot-Citroën-DS avec Stellantis  ; un jeune entrepreneur croate apporte un démenti des plus formels à de telles évolutions.

Mate Rimac, 33 ans, s‘est lancé il y a 12 ans en 2009 dans un petit garage du pavillon de ses parents près de Zagreb. Passionné d’automobile, il s‘est mis en tête, à 21 ans, de transformer une BMW série 3 de l’époque en véhicule électrique, en se procurant les pièces directement sur internet. Bien lui en a pris, le petit génie de l’électrique a ainsi pu développer une technologie balbutiante et mettre au point depuis la bagatelle de 20 innovations brevetées , celles qui lui ont permis de commercialiser dès 2011 la première hypercar électrique au monde avec son entreprise Rimac Concept One. Outre ses diversifications vers le vélo électrique, avec Greyp Bikes, celui qu’on présente couramment comme le « Elon Musk des Balkans  » dirige un groupe de 900 salariés qui n‘a plus rien à envier à certains constructeurs classiques.

Au point que le géant mondial Volkswagen (VW, Audi, Seat, Porsche …) ne trouve d‘autre moyen pour pérenniser la relance de la prestigieuse marque de véhicules haut- de-gamme Bugatti que de s’associer à lui et de façon minoritaire. Quel coup d’éclat que de voir un gamin de 33 ans devenir le patron de Bugatti -Rimac,nom du futur ensemble dans lequel Porsche conservera 45% de la coenteprise avec Rimac. Un sacré pied de nez adressé aux géants du secteur et notamment à Renault qui tente de relancer actuellement sa fameuse griffe Alpine a partir de son usine historique de Dieppe.

Ne parlons pas d‘Aston Martin également réinvestie par le magnat britannique Lawrence Stroll qui y a englouti près de 700 millions d’euros et qui pourrait être repris prochainement par un groupe chinois, Geely ou SAIC ? Sans oublier Jaguar (Land Rover), propriété du groupe indien Tata, et qui vient d‘embaucher l‘ancien dirigeant de Renault, un certain Thierry Bolloré.


Reste plus qu’à relancer aussi la mythique marque française Matra de Jean-Luc Lagardère et Sylvain Floirat. Pourquoi pas du reste ! Le patron de Solex (Easybike), Gregory Trebaol n‘en détient-Il pas les droits pour les véhicules électriques ?


Bugatti, marque de légende fondée en 1909 en Alsace, à Molsheim, par l’italien Ettore Bugatti, devrait consolider son avenir avec des hypercars électriques particulièrement innovants. Jusqu’à présent, filiale du groupe de Wolfsburg, Bugatti se contentait de commercialiser une gamme de quelques 80 bolides bon an mal an, équipés de moteurs à combustion, les plus chers du monde
(au prix de un à 3,3 millions d’euros pièce) à l’attention d‘un marché limité de collectionneurs huppés. À  l’avenir, Bugatti pourra renouer avec une certaine expansion en misant sur des nouveaux modèles hybrides et plus abordables , même si Rimac lance actuellement la Nevara, voiture électrique la plus rapide au monde au prix de 4 millions d’euros l’unité !


Cela reste une bonne nouvelle pour la région Alsace qui devrait conserver la production des nouveaux véhicules même si les équipes R&D seront elles rapatriées en Croatie. Volkswagen, de son côté, mise sur le talent de l’entrepreneur croate pour remporter la mise d‘autant qu‘elle n’a toujours pas trouvé d’acquéreur pour ses marques italiennes Lamborghini voire Ducati. On parle aussi de plus en plus d‘une possible mise en bourse de Porsche à Amsterdam, Francfort voire Paris, place financière préférée des groupes de luxe !


En attendant, notre Rimac fait taire tous les pronostics et c‘est cela qui reste le plus réjouissant ! Mitterrand disait :  » les experts, on peut leur faire dire ce que l‘on veut !“. Il n‘avait pas tord ! « Il n‘est de richesse que d‘hommes « 
(Jean Bodin)

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

treize + 19 =