L’héritier de l’empire Barrière prend le pouvoir

Dominique Desseigne (photo groupebarriere.com)

L’un des fleurons français du luxe change de mains après de multiples rebondissements. Dominique Desseigne cède enfin la tête du groupe Barrière à ses enfants, Alexandre Barrière et Joy Desseigne-Barrière qui seront, prochainement, les uniques actionnaires du groupe.

L’entreprise familiale, vieille de plus de 111 ans, créée par François-André Barrière, sera dirigée par la quatrième génération, Alexandre et sa sœur Joy. Et pour la première fois depuis 1989, ils seront les uniques actionnaires, l’actionnaire minoritaire, Marc Ladreit de Lacharrière, par l’intermédiaire de sa holding Fimalac se retirant, libérant ainsi les 40% du capital qu’il détenait.

Un empire colossal

Le groupe est composé de deux entités distinctes, la SDP (Société de participation deauvilloise) qui détenait 60% du groupe Barrière et la SFCMC (Société fermière du casino municipal de cannes), également avec 60% du capital et qui gère les hôtels Le Majestic et le Grey d’Albion, à Cannes. L’ensemble dispose de 34 casinos, un club de jeux, 19 hôtels, surtout des cinq étoiles (Le Fouquet’s Paris*****, Les Neiges***** Courchevel, entre-autres), plus de 140 restaurants en France et à l’étranger, notamment à Abou Dabi aux Émirats arabes unis. L’entreprise possède aussi des golfs et exploite deux plages privées la première à Cannes et la seconde à Deauville.

Alexandre et Joy visent l’international

Le frère et la sœur veulent dynamiser l’entreprise en développement notamment le groupe vers l’international ainsi que vers une transformation numérique nécessaire.

Le groupe souhaite une offensive sur internet, avec BarriereNet, pour l’heure limitée aux paris sportifs, mais qui pourrait vite évoluer au poker et aux paris hippiques. Quant aux casinos sur internet, le groupe est prêt et espère une prochaine levée de l’interdiction en France des casinos en ligne.

D’ailleurs, depuis quelques heures, le groupe Barrière annonce que son application « Barriere Play » est disponible pour accéder et jouer en ligne et en direct aux machines du casino de Sainte-Maxime, un test grandeur nature qui pourrait s’entendre à l’ensemble des casinos du groupe.

Angelina Hubner

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

9 − six =