Olivier Le Bas et Arthur Cochin, fondateurs de l’Atelier de la Venise Normande, n’ont peur de rien. Après avoir créé leur marque de prêt-à-porter pour homme en 2014 grâce à une campagne de crowdfunding où elle a récolté plus de 25.000 euros, relancé la production d’une usine centenaire en Normandie arrêtée depuis 1999, ils s’attaquent au marché américain avec un coup de com’ génial : leurs jeans vont en effet traverser l’Atlantique par voilier, en partenariat avec la maison de négoce transatlantique, Port Franc, qui transporte des des marques françaises de renom comme Guy Cotten, les charentaises Rondinaud, La Fileuse d’Arvor… Une traversée de 50 jours avant une distribution dans des boutiques sélectionnées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici