Pourquoi il est indispensable de connaître les bases de l’éducation financière et des finances personnelles

Avant d’aborder les bases, il est vital et essentiel de bien saisir les objectifs de l’éducation financière et des finances personnelles afin d’atteindre la maitrise d’une excellente gestion « économique » et monétaire.

Les fondamentaux « couvrent » les méthodes, les astuces et les secrets des finances personnelles relèvent généralement du bon sens et ne demandent qu’à être appliquer intelligemment et efficacement pour pouvoir vous assurer le meilleur dans la gestion de votre argent également pour assurer et garantir votre avenir et celui de vos proches.

Ces connaissances comportent également un volet technique à ne pas négliger mais tout à fait abordable. Pour qui se donne les moyens. En réalité, il faut faire plus preuve de courage que de savoir-faire pour s’enrichir. C’est une décision à prendre seul(e) vis-à-vis de soi-même. Le tout est de se lancer et le reste suivra. L’univers s’adaptera à cette nouvelle configuration.

Pour aller droit au but nous préciserons que les objectifs de l’éducation financière et des finances personnelles sont :

I De pouvoir vous faire changer d’état d’esprit. Et de vous ouvrir à une multitude de possibilités et d’opportunités en éliminant les croyances limitantes.

II D’avoir la force, la volonté et l’humilité de se former, de s’éduquer, d’apprendre des méthodes à la fois efficientes et efficaces, qui ont fait leurs preuves auprès d’un très large public.

III D’atteindre l’indépendance (et la liberté) financière pour vivre une vie plus saine, plus intense, plus qualitative, plus riche.

IV De devenir « Riche ». Ce qui veut tout dire et rien dire à la fois. Ce qui est une conception bancale et consécration asymétrique. Puisqu’en définitif, on reste et on restera toujours le riche et le pauvre de quelqu’un….

L’indépendance financière (et la « richesse », notion très relative donc) signifie ne plus avoir besoin de travailler (en tant que salarié / employé) puisque vous aurez -déjà- découvert les joies et les délices des revenus passifs.

Vous récupérez votre temps. Que vous pourrez gérer comme vous l’entendez. Vous êtes donc riche de votre temps (pas enchainer à un bureau réel ou virtuel avec ses contraintes, ses responsabilités) et en ayant les moyens vous êtes riche de cette liberté de mouvements.

Les revenus passifs, sont des sources de revenus complémentaires à votre salaire (que l’on peut qualifier de rentes et qui font donc de vous un (e) rentier(e)) dont la finalité est de se substituer à ce dernier à condition de réaliser les bons choix et de bien accomplir l’ensemble du « process ».)

Dans un premier temps gardez votre salaire. L’idée n’est pas -du tout- de vous mettre en danger mais de développer des activités parallèles qui nécessitent des investissements de votre part et qui une fois mises en place et développées vont générer de nouvelles rentes pour vous à savoir de nouvelles sources de revenus. Par ailleurs, j’attire votre attention sur le fait que certain(e)s fortuné(e)s continuent tout de même de travailler et continuent à percevoir un salaire en plus de toutes les sources de revenus qu’ils ont participé à créer. En moyenne, un millionnaire possède, génère et pilote 7 à 8 sources de revenus différentes minimum et parfois même beaucoup plus ! Ces sources sont autant de sécurités qui permettent à leurs détenteurs et propriétaires de s’éloigner de la pauvreté et du besoin.

Vous trouverez notamment des opportunités d’enrichissement en :

  • Immobilier (Investissement Locatif, Location Saisonnière, parking, SCPI, Achat/Revente/ Achat de sa résidence principale, Locaux professionnels etc…)
  • Entrepreneuriat (Création d’entreprises, Franchises)
  • Bourse (Achats d’Actions, d’obligations ou miser sur des indices)
  • Or, Argent, Crypto-Monnaies, NFT, Minage, etc….

Mais avant de rentrer dans le détail de ces domaines d’activités sur lesquels je reviendrai dans d’autres articles ultérieurement, vous devrez absolument respecter ces règles fondamentales des finances personnelles et de l’éducation financière pour pouvoir vous libérer :

REGLE N° 1 : AYEZ LA FERME INTENTION DE REPRENDRE LE CONTROLE ET LE POUVOIR SUR VOS FINANCES.

Fixer des limites à ne pas dépasser. Poser un cadre. Imposez-vous une rigueur. Arrêter de dépenser à tort et à travers, selon vos envies c’est-à-dire de façon inconsidérée et déraisonnable. Quel que soit votre âge, commencer à vous projeter dans l’avenir et surtout à le préparer. Rappelez-vous c’est vous qui créez votre vie. Vous êtes aux commandes !

REGLE N° 2 : LIMITER VOS DEPENSES AU STRICT NECESSAIRE, AUGMENTER VOS REVENUS

Limitez vos dépenses et augmentez vos revenus pour concentrer un maximum de capitaux entre vos mains. Vos Actifs correspondent à vos entrées d’argent (Salaires, Primes, Treizième mois par exemple, vos rentes ou futures rentes si vous n’en avez pas encore). Vos passifs correspondent au total de vos dépenses.  La différence des deux constitue votre « bénéfice » c’est-à-dire la somme cumulée et nécessaire (Capital de départ) pour la réalisation de vos futurs investissements.

REGLE N° 3 « : EPARGNER, ECONOMISER, THESAURISER

Automatiser ce « mouvement » avec votre banque via un livret A par exemple afin de vous constituer un capital de départ sinon vous serez dans l’impossibilité d’investir. Si vous êtes en couple, optez pour un compte joint pour les dépenses communes et garder votre compte que vous pourrez gérer à votre guise.

REGLE N° 4 : BUDGETISEZ VOS DEPENSES

Règle qui découle des trois précédentes règles. Consacrez-y au moins 1 heure par semaine. Plutôt le dimanche au calme. Pour piloter vos finances en toutes connaissances de causes. Habitude la plus importante car lorsqu’on fait ses comptes on a vraiment la réalité en face de soi. Cette habitude a pour conséquence directe de limiter significativement vos impulsions d’achats en tous genres.

REGLE N° 5 : FIXEZ VOUS DES OBJECTIFS REALISTES, MOTIVANTS, ATTEIGNABLES, MAIS, AMBITIEUX !!

Commencez petit, mais voyez grand.

Placez 20, 50 ,100, 200 euros (ou plus dans la mesure du possible) par mois d’épargne.

Visez l’achat de biens immobiliers en province si vos capacités d’emprunt sont limitées pour la région parisienne.

Le fait de faire, de s’engager, de concrétiser c’est déjà une grande victoire en soi. Vous allez énormément apprendre lors de ce processus. Apprentissage que vous pourrez partager avec vos proches par la suite. Et ainsi diffuser les bonnes pratiques 😉

Dans la mesure de vos moyens, multipliez les opérations pour vous constituer un patrimoine immobilier par exemple. Lors de votre retraite ce seront des revenus appréciables qui vous aideront vraiment améliorer votre quotidien.

REGLE N° 6 : CHOISISSEZ LE TYPE D’INVESTISSEMENTS QUI CORRESPOND LE PLUS ET LE MIEUX A VOTRE SITUATION A VOS ATTENTES ET A VOS BESOINS A MOYEN /LONG TERME.

A chaque personne son investissement. Car la situation et les attentes de chaque individu sont uniques.

A vous de choisir le « véhicule » d’investissement qui vous correspond le mieux et pour lequel vous avez le plus d’appétence !

Connais-toi, toi-même et tu connaitras le monde. Dis-moi ou tu investis et je te dirai qui tu es.

REGLE N° 7 : FORMEZ VOUS

Justement lors de votre formation vous pourrez étudier ce qui vous convient le mieux à vos intérêts. Lisez des ouvrages en finances personnelles pour augmenter le niveau de votre éducation financière.

Père Riche, Père Pauvre (R. Kyosaki), L’Autoroute du Millionnaire (MJ DeMarco) , Millionaire Next Door (Thomas J. Stanley) , Votre Argent ou Votre Vie (Vicki Robin) , Comment Devenir Riche (Felix Dennis / A paraitre)

Ecoutez mes podcasts (Tapez MEJRI Bassem sur YouTube/ Spotify/ Deezer / Google vous en trouverez une bonne dizaine de podcast gratuits).

REGLE N° 8 : INVESTIR MAINTENANT

C’est un engagement qui nécessite discipline, rigueur, patience, attention, expertise et abnégation. C’est pourquoi les milliardaires ne courent pas les rues. Différenciez-vous ! N’investissez que dans des domaines que vous maitrisez et que vous comprenez parfaitement. Ne suivez pas les -fausses- tendances. Pensez et projetez les résultats d’ici 15 ou 30 ans. Prenez l’habitude de réfléchir par vous-mêmes et d’apprendre à faire vos propres choix (et à les assumer).

REGLE N° 9 : FAITES VOUS ACCOMPAGNER PAR DES PROFESSIONNELS RECONNUS ET REPUTES :

Avocats, Fiscalistes, Comptables, Experts-Comptables, Conseillers Financiers, Gestionnaires de Patrimoines, Gestionnaires de Fortunes, Banquiers, Conseillers privés, Business Coach, Business Angels. Ah oui, je sais ce que vous allez me retorquer : Vous n’en connaissez pas ? Les réseaux sociaux et le Web ont totalement démocratisés les échanges. Contactez-les-et je vous garantis que vous serez agréablement surpris (e) par leurs accueils !

REGLE N° 10 : ENTRETENEZ OU REJOIGNEZ UN RESEAU D’INVESTISSEURS, D’ENTREPRENEURS, MILLIONNAIRES, MILLIARDAIRES.

Il est vital d’entretenir et de maintenir votre esprit « Millionnaire » en échangeant avec des personnes successful. Pourquoi ? Parce qu’ils (elles) sont inspirant(e)s. Parce qu’ils nous donnent envie de nous dépasser. Et parce qu’ils nous révèlent in fine que c’est tout à fait faisable et réalisable à condition d’adopter le bon état d’esprit, d’être correctement former, d’être accompagné par des professionnels et d’investir intelligemment et à bon escient.

REGLE N° 11 : CE QUI COMPTE FINALEMENT, C’EST LE VOYAGE PAS LA DESTINATION

Avec le processus que j’ai décrit ici, tôt ou tard vous arriverez à vos fins. Ce n’est qu’une question de temps si vous respecter scrupuleusement les 10 règles. Une fois arrivé à votre objectif vous serez certes satisfait mais ce sont surtout les rencontres, la manière dont vous avez su dépasser les obstacles, votre attitude, votre stoïcisme, votre optimisme, la qualité de votre prise de décisions que vous pourrez louer !

REGLE BONUS : SOYEZ AUDACIEUX/AUDACIEUSE

L’audace a du génie qui permet de saisir les -bonnes- opportunités lorsqu’elles surgissent et/ou lorsqu’on les a provoquées.

A vous ensuite d’être suffisamment créatif, professionnel et pragmatique pour les concrétiser et les monétiser.

Sachant que la meilleure récompense est d’avoir apporté de la valeur à quelqu’un à travers un produit ou un service (ou les deux simultanément) et que cela aide véritablement.

L’Argent ne sera jamais une fin en soi mais toujours le moyen (le carburant) qui vous permet et permettra d’accomplir vos projets (La Destination) . Il existe certes une récompense financière et c’est très bien ainsi. C’est logique et cela se tient :  Il faut bien que la prise de risques (que le travail, l’innovation, les synergies et tous les sacrifices qui vont avec) soient récompensées lorsque le projet fonctionne. Mais la véritable récompense est d’avoir été -réellement- utile aux autres et à la société (par extension).
Ne perdez jamais vu et n’oubliez pas , ne sous estimez pas la valeur que vous apportez aux autres. Elle constitue en réalité votre véritable « Richesse »

MEJRI Bassem

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-huit − 11 =