Robert G. Wilmers a été désigné banquier de l’année 2011 aux États-Unis par la revue The American Banker ! Mais en France, l’homme est surtout connu pour avoir pris possession en 1998 du Château Haut-Bailly, cru classé de Graves, et plus récemment, en février 2012, du multimédaillé Château Le Pape.

Si l’homme est un passionné, il gère l’exploitation à l’image de nombreux investisseurs étrangers débarqués en France : le Château Haut-Bailly est géré par une équipe locale, dirigée par Véronique Sanders. Et c’est l’œnologue Gabriel Vialard qui assure la direction technique des deux domaines de Robert G. Wilmers. Si les fonds proviennent de l’étranger, le savoir-faire reste en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici