Le Covid empêchera-t-il le Salon de l’Agriculture de se tenir ?

Agriconomie, leader sur le marché de la vente en ligne de produits agricoles devrait être l’une des attractions du prochain Salon de l’Agriculture… à condition que celui-ci puisse se tenir. Entretien avec Paolin Pascot, cofondateur d’Agriconomie.

Entreprendre : Entre les élections présidentielles et la situation sanitaire, comment les exposants ressentent-ils le Salon de l’Agriculture qui devrait se tenir du 26 février au 6 mars ? Quelles ont été les conséquences de l’annulation de l’édition 2021 pour le secteur agricole ? 

Paolin Pascot : 2021, une année événementielle inédite pour tous les secteurs, mais particulièrement marquée dans le secteur agricole et alimentaire par l’absence du rendez-vous mondial annuel qu’est le Salon International de l’Agriculture à Paris. Ce salon annonce une période de forte communication pour toutes les filières agricoles et para-agricoles, et l’ensemble des métiers associés, si variés. Le Salon de l’agriculture c’est 9 jours pendant lesquels le monde entier tourne autour de l’agriculture. On ne parle que de ça dans les médias, et tant mieux ! Aucune autre date n’a autant d’impact et ne donne autant de visibilité à l’agriculture et à l’alimentation. Aucune date n’a autant d’impact positif pour les filières de qualité agricoles françaises ! C’est pour nous, chaque année, le moyen de redire et de prouver au monde à quel point notre agriculture est un modèle de qualité et de courage.

L’édition de cette année pourrait encore être annulée…

En fin d’année dernière nous étions plutôt confiants, les salons d’envergure comme le SITEVI se sont tenus, sans conséquence notable en terme de contamination ou autre. Avec l’arrivée du variant Omicron, nous sommes plus perplexes mais espérons fortement que la baisse des contaminés espérée par le gouvernement (et par nous tous) aura bien lieu et nous permettra de maintenir le salon dans les meilleures conditions possibles. Entre les présidentielles et les annonces gouvernementales (France 2030, France Relance, French AgriTech…) qui ont pour vocation rapide à soutenir les filières agricoles, il nous paraît malgré tout impensable qu’une annulation totale soit proposée. Néanmoins, les conditions d’accès et le Salon comme nous le connaissons ferons de cette date, une « fête » au visage différent.

Comment les exposants vivent l’organisation du salon avec la menace de la COVID ?

Nous n’avons à date pas vraiment d’information précise et définitive sur la tenue effective du salon ni sur ses conditions d’accès et d’organisation. Jauge ? Pas jauge ? Pass sanitaire ? Pass vaccinal ? La conférence de presse organisée par Comexposium, l’organisateur du SIA, étant repoussée, nous attendons les décisions et croisons les doigts pour avoir rapidement les informations nécessaires à la bonne préparation de notre présence. Et s’il le faut, pour le bien-être des exposants comme des visiteurs, nous organiserons un « Sitting Apero »…

Qu’attendent les exposants du salon et les agriculteurs cette année ?

Assurément, le Salon de l’agriculture pendant une année de campagne présidentielle est toujours un rendez-vous (encore plus) inévitable pour tous les Français et par extension tous les candidats. Autour de cette mise en avant à grande échelle, les exposants attendent des médias une attention particulière aux succès du secteur, mais aussi à leurs difficultés. A ce titre, l’innovation agricole et alimentaire tiendra une place inédite et très importante. Au sein d’Agriconomie et plus largement avec La Ferme Digitale, nous souhaitons aussi bien avoir ce fameux temps de parole pour promouvoir l’innovation au service de nos agricultrices et agriculteurs, mais aussi avoir l’occasion de rencontrer nos clients, les tenir au courant de nos nouveaux services, ainsi que rencontrer nos futurs clients, partenaires, investisseurs… L’écosystème agricole est immense, le Salon de l’agriculture nous permet de rencontrer ces acteurs essentiels, et de concrétiser nos projets de collaboration au service de l’évolution de nos entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

trois × trois =