Le Petit Béret innove avec son vin 0% alcool

Fathi Benni, ingénieur agronome et cofondateur du Petit Béret.

La création des produits du Petit Béret a été mûrement réfléchie, cinq années de R&D ont été nécessaires pour parvenir à une offre à partir des meilleurs vignobles du sud-ouest de la France.

Les produits sont à destination de tous les consommateurs sans exception qu’il s’agisse de sportifs, de femmes enceintes, de religieux, mais aussi, et surtout d’amateurs de vins classiques pour leur proposer une bois-son 100% naturelle, sans alcool, issue de l’agriculture biologique qui plus est. Incroyable, mais vrai !

Le Petit Béret a été cofondé en 2013 par Dominique Laporte, Meilleur Ouvrier de France et Meilleur Sommelier de France 2004, rien de moins, c’est lui qui a réalisé l’ensemble des assemblages proposés avec l’assistance de l’INRA (Institut national de Recherche Agricole) de Narbonne et du CTCPA (Centre technique de la Conservation des Produits Agricoles) d’Avignon.

Le tour de force et le choix stratégique en matière de qualité a été de choisir un procédé technique innovant sans processus de désalcoolisation, sans fermentation, sans conservateurs, ni pesticides. Une approche radicale née à Béziers en plein vignoble du Languedoc. Le cofondateur et président du Petit Béret est Fathi Benni, ingénieur agronome, qui ne boit pas d’alcool, mais ne voyait pas pourquoi il lui faudrait se contenter d’eau et se priver des magnifiques arômes développés dans le vin par les vignerons.

Le travail se poursuit pour les deux hommes qui voient leurs ventes progresser : 1 million de bouteilles en 2020, 4 millions l’an dernier, le Petit Béret est sur la bonne voie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-sept − 8 =