Depuis sa création en août 2013, la start-up nîmoise Snapkin nîmoise accumule les récompenses grâce à son  robotarchitecte d’intérieur.

Habituée aux récompenses, la start-up nîmoise Snapkin s’est distinguée lors du concours 2014 «Pépite Tremplin pour l’entrepreneuriat étudiant» du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.  Les deux jeunes fondateurs, Jérémy Guillaume et Damien Rous, tout juste sortis de l’école, ont été conviés à déjeuner à l’Élysée.

Snapkin permet de modéliser en3D l’intérieur d’un habitat

En collaboration avec le Laboratoire de Génie Informatique et d’Ingénierie de Production (LGI2P) de l’EMA, le duo a mis au point un outil permettant d’obtenir le modèle 3D de l’intérieur d’un habitat et son plan d’architecte. Une innovation qui devrait intéresser plusieurs corps de métier, architectes, géomètres, urbanistes, agents immobiliers…

Avec Snapkin, l’aménagement à portée de tous

Un marché prometteur, d’autant qu’avec Snapkin, l’aménagement n’est plus réservé qu’aux professionnels. «Nous sommes les premiers à proposer un outil permettant d’obtenir en quelques minutes le modèle 3D et le plan 2D de son intérieur», se réjouit Jérémy Guillaume, et cela en quelques minutes seulement sans manipulation préalable. Finis les relevés de mesures périlleux et imprécis ainsi que les dessins hasardeux.

Le recours à Snapkin permet de s’immerger dans son intérieur tout en offrant la possibilité de le réaménager directement via Internet. Les deux start-uppers, pour qui «l’avantage de la création d’entreprise est de ne jamais faire la même chose», visent 1 M€ de CA dès fin 2015 et espèrent une levée de fonds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici