La question du développement durable est de plus en plus présente dans le débat public et médiatique. Le secteur du commerce et les entreprises sont aussi de plus en plus concernés. Cette problématique intéresse ces derniers, car elle est devenue un levier de succès ou d’échec. Le point.

Les enjeux du e-commerce en 2022

En Europe, on s’attend à une croissance considérable du commerce électronique. Les achats sur Internet représentent une partie non négligeable du PIB européen, notamment de la France.

En 2020, les Français ont réalisé des achats en ligne avoisinant les 112 milliards d’euros d’après la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (FEVAD). Par ailleurs, selon l’INSEE, 82,7 % des personnes âgées entre 15 et 29 ans ont utilisé Internet pour réaliser des achats. Ainsi, cette pratique numérique représente aujourd’hui une part essentielle de l’activité commerciale mondiale. Cependant, son impact sur l’environnement est en train de devenir un sujet important, de manière à obliger chaque e-commerce et chaque entreprise à repenser leur stratégie commerciale pour tenir compte des critères environnementaux.

Par là, il faut comprendre que les différences entre les marchés dépendront essentiellement des évolutions politiques et économiques nationales, mais aussi de la capacité d’adaptation des entreprises aux enjeux écologiques. Pour ce faire, il est important que les futurs commerciaux ou cadres fassent des études en école de commerce et des formations axées notamment sur les problématiques de développement durable.

Le rôle de l’environnement dans le développement du commerce

Le développement durable et l’environnement deviennent des éléments clés dans la vision que l’on se fait du commerce actuellement. Dans ce cadre, l’environnement doit être perçu comme un atout pour le commerce. L’acte d’achat est influencé par l’image que se fait le consommateur des produits et services qu’il achète. En effet, les consommateurs sont de plus en plus sensibles à l’environnement et aux conditions de travail de la personne qui leur fournit le produit ou le service. Un commerce équitable est un commerce qui vise à satisfaire ces critères notamment.

L’importance d’une stratégie de développement durable

Pour s’y retrouver, les entreprises se doivent d’avoir une stratégie de développement durable. Cette stratégie doit être à l’origine de toute activité de l’entreprise et doit être intégrée dans le quotidien des employés et du dirigeant. Elle doit également être mise en commun au sein d’un groupe d’entreprises. On parle alors de partage des savoirs. Dans ce cadre, le rôle du responsable est d’assurer la bonne mise en place et le suivi de la stratégie.

En outre, la stratégie de développement durable se doit d’être communiquée à l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise, c’est-à-dire les clients, les fournisseurs, les sous-traitants et les salariés. Ceux qui sont concernés doivent pouvoir l’appliquer dans leurs opérations. L’entreprise doit également être transparente vis-à-vis de ses parties prenantes, notamment au sujet de ses émissions de gaz à effet de serre.

Ainsi, le développement durable est aussi une opportunité pour les entreprises, qui peuvent en tirer des avantages concurrentiels sur le plan industriel, financier et marketing. Et ce d’autant plus qu’elles doivent s’adapter notamment aux attentes des clients. Pour cela, il est essentiel de créer un lien sous-tendu par des leviers de développement durable entre l’entreprise et ses parties prenantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

18 − 18 =