La qualité de vie au travail, un enjeu crucial pour les entreprises

Notre société évolue en permanence, et les entreprises n’échappent pas à ce mouvement. Elles doivent donc s’adapter en continu, et parmi les changements actuels, l’un des plus notables est celui de la demande insistante d’une meilleure qualité de vie au travail.

L’entreprise est en effet vue aujourd’hui comme un lieu de vie et de socialisation bien plus que comme une simple source de rémunération. Pour attirer et conserver en leur sein les talents, ainsi que pour assurer les performances des collaborateurs, les entreprises doivent donc se saisir de cette question essentielle.

L’entreprise, une entité vue comme un lieu de vie

Le travail est une part importante de la vie des individus, et à ce titre il est vu aujourd’hui comme une partie intégrante de la vie. L’entreprise devient donc un lieu de vie, de socialisation, comme cela a notamment été mis en lumière lors des différents confinements pendant la crise sanitaire des dernières années. Cette crise sanitaire, avec les bouleversements qu’elle a entrainés, a également accéléré des mutations profondes dans le rapport au travail et les entreprises doivent à présent les prendre en compte.

Les salariés n’attendent plus seulement un salaire de leur travail, même si cela reste essentiel, mais aussi que ce travail fasse partie de leur vie. Cela se retrouve par exemple dans la demande de sens à apporter au travail, notamment pour les nouvelles générations qui arrivent aujourd’hui sur le marché de l’emploi.

Mais c’est surtout au niveau des conditions de l’exercice du travail que se trouvent les demandes les plus pressantes des salariés, et les entreprises se doivent d’apporter des réponses à ces demandes.

Repenser le management traditionnel et l’adapter aux nouvelles conditions de travail

L’une des conséquences les plus flagrantes de la crise sanitaire est bien entendu le développe-ment du télétravail, de plus en plus plébiscité des salariés dans bien des secteurs. Cependant, la gestion des salariés en télétravail n’est pas toujours aisée, allant à contre courant de certaines méthodes de management, notamment les plus traditionnelles.

Le management vertical, encore très pratiqué dans bien des entreprises qui ont parfois quelques réticences à faire évoluer leurs pratiques, se doit pourtant d’être entièrement repensé à défaut d’être définitivement laissé de côté pour s’adapter aux nouvelles attentes des salariés, qui supportent de moins en moins un management pesant et qui n’hésitent plus à quitter les entreprises dans lesquelles ils ne s’épanouissent pas.

Ceci est particulièrement notable pour les profils les plus formés, régulièrement chassés dans le cadre de véritables chasses aux talents, mais aussi pour les salariés dans leur ensemble.

Assurer une qualité de vie au travail pour assurer le développement des entreprises

Un salarié heureux est plus performant. Ceci semble évident à dire, mais il s’agit pourtant d’une vérité trop souvent négligée sur l’autel de la simple évaluation comptable. Les entreprises qui proposent une meilleure qualité de vie sur le lieu de travail sont pourtant en mesure d’attirer à elles plus facilement les profils dont elles ont besoin et, surtout, elles s’assurent de l’implication constante de leurs collaborateurs, qui mettront alors toutes leurs compétences au service de leurs employeurs. Investir dans la qualité de vie au travail est par conséquent une évidence dans l’économie actuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quinze − neuf =