La place des femmes dans le numérique

Un rapport publié par Dell et l’Institut pour le Futur indique que 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. Cependant, il est certain que ces derniers seront essentiellement dans le champ du digital. Dans un monde hyperconnecté, le numérique fait partie des secteurs les plus prometteurs, avec des millions d’emplois à la clé. Pourtant ce domaine porteur, reste majoritairement préempté par les hommes. En effet, que ce soit dans la formation ou les métiers du numérique, les femmes sont actuellement peu présentes dans ce secteur en plein boom. Pour tenter de remédier à cet état de fait, de nombreux acteurs s’engagent en faveur de la place des femmes dans le numérique, comme le groupe La Poste qui lance la 4e édition de ses Coups de Cœur #FemmesduNumérique.

Aujourd’hui, les femmes représentent seulement 33% des salariés dans les métiers du numérique. La majorité d’entre elles travaillent sur des métiers dits « supports », c’est-à-dire les ressources humaines, l’administration, le marketing, la communication… Seules 15% des femmes occupent des postes de développement informatique ou de techniciens d’études. Ajouté à cela il convient de signaler que moins d’un entrepreneur sur dix est une femme. De plus, les femmes composent seulement 9% des dirigeants de start-up.

Cette sous-représentation de la femme dans le métier du numérique s’explique par de nombreux facteurs : les représentations de ces métiers véhiculées par la société et les entreprises et la force des stéréotypes. Des barrières psychologiques inconscientes qui impactent les femmes tout au long du parcours de formation. A la rentrée 2020, seulement 2,6% des filles de première ont choisi la spécialité Numérique et Sciences Informatiques (NSI), contre 16% des garçons.

Et l’effet boule de neige continue dans la suite des études. Les jeunes femmes représentent 27% des étudiants dans les écoles d’ingénieur de la CGE (Conférence des grandes écoles) ayant au moins une spécialisation numérique. De manière plus générale, si 57% de l’ensemble des diplômés de l’enseignement supérieur sont des femmes, seulement 25% ont obtenu un diplôme dans la filière du numérique.

La mixité femmes-hommes est pourtant primordiale dans un domaine où les recrutements et les créations d’emplois vont être à l’avenir les plus nombreux. D’après la DARES (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), 191 000 postes seraient à pourvoir cette année dans les métiers de l’informatique. Il convient donc de lutter contre les stéréotypes de genre qui découragent les femmes de se lancer dans le numérique.

De nombreux acteurs économiques français agissent pour contrer cette situation. A l’image du groupe La Poste qui lance la 4e édition des Coups de Cœur #FemmesduNumérique. Ce concours vise à soutenir les femmes entrepreneures porteuses d’un projet innovant dans le numérique (application, plateforme, objet connecté…) ou d’une solution au service du numérique (service de promotion du numérique, service d’inclusion numérique…).

Les candidates ont jusqu’au 8 avril pour présenter leurs initiatives. Deux à trois projets seront ensuite présélectionnés dans chaque région pour être soumis au vote du public. Les 13 entrepreneures lauréates (une par région), annoncées en juin prochain lors de l’événement VivaTech, recevront une contribution de La Poste de 2 000 euros pour leur campagne de financement participatif accompagnée par la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank.

Alexandre Bodkine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

1 + 11 =