La budgetisation, le premier pas vers l’indépendance financiere

Millionaire Next Door , classique des finances personnelles, New York Times Best-Seller (disponible en français chez Frégate Editions) révèle que les millionnaires passent à minima d’ 1 heure à 1 heure 30 par semaine afin de pouvoir budgétiser leurs dépenses.

En général, cela a lieu le dimanche afin de faire le point sur les dépenses réalisées lors de la semaine écoulée et se projeter pour préparer, organiser et planifier au mieux la semaine à venir.

Mais concrètement, de quoi parle-t-on exactement ? Qu’est-ce que la Budgétisation ?

C’est établir un budget en amont, c’est-à-dire en début de mois avec l’ensemble des dépenses courantes (Loyer, Syndic ou frais de chauffage et eau, Alimentation, frais de restauration, Vêtements, Chaussures, Assurances, Carburants, Pass Navigo (abonnement de transports en commun), impôts Locaux, Electricité, Gaz, Abonnements internet et mobile, frais bancaires, livres, concerts, voyages, musique, musées, crédits en tous genres…)

Ces dépenses courantes constituent des « passifs » et donc autrement dit des flux financiers négatifs. Il est essentiel de les suivre comme le lait sur le feu, et, de se fixer des limites pour ne jamais basculer dans la zone rouge du déficit, du découvert, du négatif et des agios….

En parallèle, il faut aussi lister vos « actifs » c’est-à-dire vos entrées d’argent (Salaires, Primes, 13e mois, Rentes immobilières, Dividendes, Allocations familiales, etc…). Ce sont des flux monétaires positifs.

Ce budget est simultanément une prédiction et une projection. Le mieux est de le respecter aux centimes près : C’est ce qu’on appelle la « Rigueur Budgétaire ».

L’idéal serait de faire encore mieux en diminuant vos dépenses et en maximisant vos actifs de façon à ce que la différence soit la plus élevée possible. Ce qui accroitra votre capacité d’épargne. Vous serez alors en mesure d’épargner mais surtout d’investir (Immobilier, Bourse, Création d’Entreprise, Or, Argent, Crypto, Franchises, etc..).

Vous avez bien sur la possibilité d’automatiser votre épargne, sans même avoir à y penser ou à l’organiser de façon récurrente. Demandez à votre conseiller(e) d’automatiser un virement mensuel vers votre livret A (si vous souhaitez construire un apport) ou un PEL (si vous prévoyez de réaliser un achat immobilier). 50, 100, 200 euros par mois (ou plus) peu importe l’effort d’épargne que vous êtes prêt (e) à réaliser, le tout est de se lancer. Ainsi, vous mettrez le temps au service de vos finances.

L’argent qui n’est pas investi dépéri, car en effet, il est automatiquement et mensuellement « grignoté » par le pourcentage net de l’inflation.

La budgétisation permet également de piloter plus précisément ses finances et d’apporter plus de clarté et plus de lucidité dans vos choix en termes de dépenses, d’épargnes et d’investissements.

Le niveau de conscience lorsque la carte bleue ou le liquide sont de sorties est à son niveau le plus élevée. Et si on est rigoureux et qu’on souhaite atteindre ses objectifs, on aura tendance à éviter ce type de situation car cela va -souvent- à l’encontre de vos propres intérêts économiques, financiers et budgétaires.

Mais avant de profiter des bienfaits de la budgétisation, il faut tout d’abord passer par la case : discipline, constance, rigueur, abnégation, motivation, sérieux et application.

Autre effet bénéfique de la budgétisation, avec le suivi millimétrique de vos dépenses et de vos entrées d’argent la baisse drastique des dépenses ou leurs reports à une date ultérieure (ce qui est toujours très judicieux pour votre budget sauf cas d’extrême urgence bien entendu).

On peut aussi prendre conscience que nos actifs ne sont pas assez élevés ou qu’ils ne sont pas suffisamment nombreux. Il faut alors multiplier les sources de revenus. Sachant qu’un millionnaire dispose en moyenne d’un minimum de 7 à 8 sources de revenus différentes (toujours selon Millionaire Next Door). Les crises ne constituent donc pas, pour cette population une crainte particulière mais plutôt l’opportunité d’acheter des actifs à bon prix qui prendront de la valeur dans le temps avec l’application d’une stratégie longtermiste.

L’argent doit toujours circuler. Oui ! Mais toujours avec objectif d’augmenter votre patrimoine

Cette budgétisation n’est pas bien entendu strictement réservée qu’aux ménages mais existe dans toute entreprise qui se respecte. Ou les services de coast killers sont missionnés pour limiter les dépenses (ou en les coupant directement comme les voitures de fonction ,les séminaires , les cartes bleues d’entreprises etc…), renégocier les contrats, faire le tour des fournisseurs en demande des ristournes et des gestes commerciaux, en achetant à grand volume pour diminuer le cout unitaire, en lançant des nouveaux appels d’offre pour travailler avec de nouveaux partenaires et ainsi augmenter les marges nettes de l’entreprise.

« Les dépenses sont comme les ongles, il faut les couper de temps en temps ! ». L’idéal serait de continuer à gagner beaucoup plus tout en conservant un train de vie à la fois sobre, frugal et raisonnable.

L’embourgeoisement, la course folles aux dépenses pour exhiber des signes extérieurs de richesses (Maisons, Voitures, Bijoux, Montres, Vêtements, Restaurants, Voyages, Yachts, Jets privés, etc…) sont des pièges car ils vous font paraitre plus riche que vous ne l’êtes véritablement. Vous êtes l’illusion dans l’illusion le tout dans un décor d’illusions.

Toujours en référence à Millionaire Next Door en français, ou 14 000 millionnaires ont été interrogés sur une batterie de 250 questions pour établir leurs profils-types, leurs habitudes et percer les secrets de leurs richesses. On apprend que loin des images et des idées véhiculées par les médias ou les réseaux sociaux, le cinéma, les séries télé ou les clips, les authentiques millionnaires sont en réalité très simples. Ils n’ont pas du tout besoin de paraitre riche, puisqu’ils le sont déjà.

Entre Lifestyle et Patrimoine le choix a été vite vu

Concernant la question monétaire, la question la plus importante est comment vais-je l’utiliser ? Comment vais-je l’investir ? Grace à cet apport, quel projet pourrai-je réaliser ? Comment mes objectifs sont-ils atteints ? Comment mettre les miens à l’abri ? Ai-je mis en place les process pour mettre l’argent au travail et non l’inverse ?

Quoiqu’il en soit la budgétisation reste l’étape Numéro 1 à maitriser. Le B.A ba.

Sans budgétisation pas d’épargne. Sans épargne pas d’apport. Et sans apport pas de construction de patrimoine encore moins d’accès à la propriété. Donc pas d’investissements ni d’enrichissements potentiels.

Cette étape incontournable est LE premier pas décisif vers la liberté et l’indépendance financière.

A condition toutefois, une fois lancée de ne jamais s’arrêter et de rester suffisamment focus, déterminé(e), discipliné(e), motivé(e) et endurant(e).

Et surtout, rappelez-vous, ce n’est pas le chemin qui est difficile, c’est le difficile qui doit être le chemin.

MEJRI Bassem

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

7 + 4 =