En 2023, cela fera 20 ans que la Bouitte est étoilée Michelin. un macaron en 2003, un 2ème en 2008. Puis le 3ème en 2015, une première historique pour un restaurant en Savoie !

Les Meilleur n’ont jamais aussi bien porté leur nom. Une consécration qui fait d’eux des ambassadeurs naturels de la gastronomie des Alpes françaises. Une belle saga familiale, dans le massif de la Vanoise, entre Chambéry et Chamonix, pour cet établissement traditionnel haut de gamme, loin des modes branchées, et qui fait honneur à l’hospitalité à la française.

Fils d’ébéniste et de paysan, René acquiert en 1976, à 26 ans, un champ de pommes de terre à 1502 m d’altitude à l’extrémité du hameau pittoresque et isolé de Saint-Marcel, dominant Saint-Martin-de-Belleville. Avec son épouse Marie-Louise, il y crée de ses mains « La Bouitte », « petite maison » en patois. C’est un coin de paradis préservé dans le massif de la Vanoise, aux portes du plus grand domaine skiable du monde : Les 3 Vallées. René et Marie-Louise servent à leurs débuts fondues et cuisine de terroir.

Que de chemin parcouru depuis ! Avec créativité et bon sens, ils anticipent, créent les nouvelles tendances. En 1981, un dîner mémorable chez Paul Bocuse, provoque le déclic. René et Marie- Louise réalisent leur rêve. Passionnés par leur métier, ils prennent le virage de la haute cuisine. Ils composent une cuisine dédiée à la nature, un hymne au terroir de la vallée, des lacs et montagnes. « La Maison et nos plats nous ressemblent : une cuisine taquine, tout en finesse, qui réveille le patrimoine culinaire savoyard en lui rendant un réel hommage ».

Mais plus encore, Les « Meilleur », leurs 58 salariés et leurs hôtes en provenance de 65 pays, forment une grande famille, unie par une empathie et une fidélité des plus rares. Une proximité, une sincérité touchantes, qui fait de la Bouitte – comme l’a écrit Gilles Pudlowski – une « Maison de cœur ». Autour de mariages mets-vins vibrants, entre quête de l’excellence et simplicité, « les Meilleur » sont ani-més d’une philosophie : le bonheur de transmettre et de partager, de donner des terroirs savoyards une interprétation singulière, et du particulier faire émer-ger l’universel. Les séjournants, encore plus que les hôtes de passage, oublient tout de leur vie quotidienne pour vivre intensément un moment en lévitation, un retour à l’essentiel.

L’ascension des étoiles au Guide Michelin

René et Maxime Meilleur constituent le seul duo père et fils distingués ensemble, de la première à la troisième étoile. D’une même voix, ils reconnaissent que la 1ère étoile, décrochée en 2003, a été dure à obtenir car la Vallée n’était pas encore une région gastronomique comme aujourd’hui. « La 1ère étoile, c’était le départ d’une belle aventure pour un cuisinier et tout le village, un formidable coup de projecteur sur notre Maison. Mais il a fallu attendre 2008 et la 2ème étoile pour franchir une nouvelle étape et offrir une cuisine qui nous ressemblait vraiment ».

La 3ème étoile, c’est la concrétisation d’un rêve, le fruit de 40 ans de travail acharné. C’est la première fois dans l’histoire de la gastronomie française, qu’un binôme père-fils obtient de concert la 1ère, la 2ème puis la 3ème étoile Michelin. Comme l’explique Maxime : « Avec mon père, c’est comme si on avait atteint le sommet de la montagne, avec devant nous un panorama grandiose. Une nouvelle vie a commencé. Avec l’envie et la possibilité d’aller encore plus loin, de délivrer une cuisine enracinée dans notre patrimoine alpin, et de faire découvrir des produits magnifiques souvent méconnus ». En décrochant la plus belle étoile de leur vie, 2015 restera pour eux et pour leurs proches un millésime exceptionnel. Unis comme les dix doigts des deux mains, René et Maxime Meilleur ont également fêté en 2015 le titre de « Chef de l’année », et les 40 ans de Maxime. Depuis, les investissements se sont accélérés.

Henri Marin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatre × 5 =