Initié par Jack Lang, ce qui est d’abord l’École des Arts Culinaires et de l’Hôtellerie, présidé par Paul Bocuse, voit le jour en 1990. En 1998, Gérard Pélisson, cofondateur du groupe AccorHotels, prend les rênes de cette association à but non lucratif.

Entrepreneur altruiste, l’homme d’affaires donne de l’envergure à l’École, baptisée Institut Paul Bocuse en hommage à son fondateur et implanté à Écully, dans la région lyonnaise.

L’Institut (15 M€ de CA) accueille chaque année près de 600 étudiants de 37 nationalités. «L’Institut Paul Bocuse n’est pas seulement une école du savoir-faire et du savoir-recevoir. L’entrepreneuriat et la créativité caractérisent l’enseignement de l’établissement», insiste Hervé Fleury, 67 ans, vice-président du groupe Institut Paul Bocuse.

En effet, grâce à leur formation, 33% des étudiants créent une entreprise dans les 4 ans qui suivent leur sortie de l’école. Ces diplômés, reconnus comme de jeunes professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, «deviennent à leur tour le fer de lance de cette formidable industrie du tourisme qui, en dépit des aléas de la conjoncture, représente, dans tous les pays du monde, un potentiel considérable pour l’emploi, l’économie et la culture. Ces jeunes entrepreneurs sont l’emblème de cet “art de vivre à la française” à travers le monde».

Pour favoriser cet esprit d’entreprendre, l’Institut a lancé en 2010 deux initiatives : le 1er incubateur sectoriel de l’hôtellerie et de la restauration et les Trophées BOCUSE & Co.

«L’incubateur est une structure innovante qui a pour vocation d’accompagner les diplômés dans la concrétisation de leur projet, en leur apportant un appui managérial ainsi qu’un soutien financier et matériel. À ce jour, 4 entreprises sont nées de cet incubateur : BreakBox, Room Seasons, Jumble, Toque-Toque.

Les Trophées BOCUSE & Co consacrent également l’esprit “entrepreneur” à travers le parcours, les idées, le savoir-faire, le savoir-être et la qualité du travail accompli par les diplômés de l’école. Trois trophées sont ainsi remis chaque année par le chef de cuisine triplement étoilé, Yannick Alléno, président du comité BOCUSE & Co».

L’Institut est désormais au centre d’un consortium éducatif unique qui réunit les partenaires issus de 14 pays, sur 5 continents, parmi les meilleures écoles et universités en management de l’hôtellerie, de la restauration et des arts culinaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici