European Digital Group, holding française créée en 2019, vient révolutionner le secteur de la transformation numérique. Très vite et très fort pour occuper une case du marché qui était encore inoccupée jusqu’à sa création.

Dans l’histoire des créations d’entreprise, la table joue souvent un rôle. C’est en discutant autour d’un déjeuner que Vincent Klingbeil et Eric Bismuth refont le monde et s’accordent sur un constat : il manque dans le paysage français un acteur de poids dans le domaine de la transformation digitale. Il existe bien de grands groupes spécialisés dans la communication ainsi qu’une pléthore de petites sociétés proposant des services de digitalisation spécifiques, mais une place reste à prendre.

Accenture et Publicis sont évoqués dans la conversation, avec l’envie de créer une sorte de mix entre ces deux structures. Ce sera European Digital group, EDG, un positionnement totalement à part qui s’appuie sur trois piliers : marketing de la performance, stratégie de marque, IT & cybersécurité.

Un marché immense à satisfaire

La Covid-19 a eu l’effet d’une révélation dans plusieurs secteurs, et pas seulement celui de la santé. Il a notamment mis en lumière qu’une entreprise ne pouvait aujourd’hui qu’intégrer la digitalisation, non seulement dans ses outils, mais aussi et surtout dans sa stratégie. Peu importe le secteur, la question de savoir si l’on y va, ou pas, ne se pose plus. Blockchain, big data, IA sont le vocabulaire de l’économie contemporaine. Cela induit un changement d’organisation et de culture qui nécessite une vraie remise à plat des méthodes. Pourtant, il est difficile de trouver le partenaire idéal pour accompagner ce changement, voire cette révolution pour certains.

L’originalité du concept

EDG n’est pas une société comme les autres. Pour combler le manque détecté sur le marché, la voie choisie est celle du rassemblement des compétences via le rachat de sociétés spécialistes dans les trois domaines déterminés. Le concept évolue vite, très vite même. Les acquisitions s’enchaînent à la vitesse de l’éclair : Digilinx, Proximum 365, Ad’s Up Consulting, Orès, Follow, Axome, Wold, Metsys… Et ce n’est qu’un début.

A.F

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 × trois =