Plateforme collaborative des entreprises de la grande consommation, Alkemics a levée de fond de 20M€ début septembre. Le développement à l’international est désormais l’une des priorités de la start-up française.

C’est l’une des dix plus grosses levées du secteur IT de l’année (20M€). Pour son deuxième tour de table, la plateforme permettant de mettre en relation les marques et la grande distribution autour de données produits a réuni le fonds d’entrepreneurs Serenea Capital et le Chinois Cathay Innovation aux côtés d’Index Ventures, de Partech Ventures et de SEB Alliance, un an et demi seulement après son lancement et une levée de 5M€.

500 industriels séduits !

Ces dix-huit mois entre les deux levées de fonds ont permis à la solution française de séduire 500 industriels, dont Unilever et Danone, représentant environ 2.500 marques, et des enseignes comme Auchan, Casino ou l’américain Walmart. Rien d’étonnant pour Antoine Durieux, CEO de la jeune entreprise : « Les échanges entre fournisseurs, acheteurs et distributeurs se font encore majoritairement à l’ancienne, par mail ou par fax. Notre plateforme permet de centraliser les centaines d’informations nécessaires à la commercialisation d’un produit, qu’il s’agisse des caractéristiques, des tarifs, de logistique, des opérations marketing… »

L’Espagne et l’Amérique du Nord pour commencer

Quand on sait que 400.000 nouveaux produits sont commercialisés chaque année et qu’une enseigne comme Auchan travaille avec plus de 10.000 fournisseurs, des TPE aux multinationales, on imagine les gains potentiels. Avec ce financement, la jeune pousse française vise un développement international, en Europe, en commençant par l’Espagne, mais aussi l’Amérique du Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici