Johnny : les secrets de la dernière idole

Résumé de l’ouvrage :

Enfant abandonné par son père, et délaissé par une mère qui n’a pas pu s’occuper de lui, il a eu la chance d’avoir comme deuxième famille le clan Hallyday qui lui a donné toutes les armes pour réussir, et devenir une rock star. Le coup de pouce du destin… Johnny a toujours été un enfant de la balle. Dès l’âge de trois ans, il parcourt l’Europe avec ses cousines qui sont danseuses. Sa tante Desta qui l’élève surnomme le petit Jean-Philippe, Johnny. À lui de se faire, un nom avec Hallyday -le nom du trio acrobatique de ses cousines – Johnny suit des cours à l’école des enfants du spectacle, apprend le violon qu’il déteste et la danse classique.

Son premier maître de guitare, José de Azpiazu, le trouve déjà trop rock ! Il refuse de continuer à l’avoir comme élève ! Dès l’âge de neuf ans, il monte sur scène, pendant les spectacles de sa tante et il se fait remarquer avec des reprises de chants français ou américains. Le 13 juin 1956, il assure la première partie du spectacle des Hallyday, à l’Atlantic Palace de Copenhague. Il se fait remarquer avec la Ballade de Davy Crockett. À l’âge de 14 ans, après avoir joué plusieurs petits rôles au cinéma, il sait le sens qu’il veut donner à sa vie : devenir une idole de rock and roll ! L’histoire peut s’écrire ! Et quelle histoire ! Les chiffres sont tous impressionnants : 183 tournées qui ont attiré plus de 28 millions de spectateurs! Plus de 1 000 titres enregistrés, 110 millions d’albums vendus! 20 disques d’or! 10 Victoires de la Musique… Et surtout tant d’émotions partagées avec un public avec lequel il n’a cessé d’être en totale communion. Jamais la moindre fausse note !

Cliquez ici pour découvrir Johnny : les secrets de la dernière idole

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix + treize =