Le groupe Alès (Lierac, Phyto) a été placé en redressement judiciaire en juillet dernier. Depuis le renoncement de la société d’investissement Dzeta (Grégoire et Claude Darmon) et en l’absence d’une offre émanant d’un groupe cosmétique, les repreneurs sont au nombre de deux : Impala, la société d’investissement de Jacques Veyrat, et Naxicap, un fonds d’investissement soutenu par BPCE.

Ces deux candidats ont présenté leur projet de reprise devant le tribunal. Impala propose 13,5 M€ pour Alès. Le holding d’investissement de Jacques Veyrat envisage d’investir 100 M€ et lorgne le département coiffure. De son côté, le projet de Naxicap atteint les 15 M€ pour un investissement de 80 M€. Le fonds a indiqué vouloir reprendre l’ensemble des salariés et des filiales. Fondé il y a plus de 50 ans par Patrick Alès, le groupe a vu son chiffre d’affaires s’effondrer, passant de 200 M€ en 2019 à 150 M€ en 2020. Le créateur de Direct énergie, ancien bras droit de Robert-Louis Dreyfus, a déjà montré sa capacité à réussir dans de nombreux secteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

trois × un =