Les marques n’ont pas mis longtemps à comprendre tout le bénéfice qu’elles pourraient tirer du pouvoir des influenceurs. Aux Etats-Unis plus qu’ailleurs, ces derniers monnayent donc leurs posts ou tweets avec l’aide de leurs agents afin d’exploiter au maximum leur influence. Outre-Atlantique, certains youtubeurs peuvent ainsi gagner plusieurs centaines de milliers d’euros avec une simple vidéo. Idem avec Facebook, Instagram ou encore Twitter…

Source : The Economist

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici