Il fallait oser se lancer sur le marché de la chaussure en cuir pour hommes, vendue uniquement sur Internet. Guilhem Delpon de Vaux et Charles-Louis Peponnet l’ont fait ! Et leur cuir est directement issu des Tanneries du Puy.

Dès le départ de cette aventure entrepreneuriale en septembre 2018, l’idée de ces deux jeunes créateurs est de proposer des souliers de qualité à un prix juste et surtout au confort irréprochable, tout en restant modernes, élégants et intemporels. Au bout d’une première année d’exercice, les entrepreneurs ont vendu plus de paires In Corio que prévu, preuve que leur concept est bon, leur design tendance et leurs produits de qualité.

Créer la chaussure idéale

In Corio, qui signifie « dans le cuir », c’est donc l’histoire de deux amis d’enfance passionnés de beaux souliers qui, un jour, en ont eu assez de devoir souffrir dans leurs chaussures neuves ! En 2016, Guilhem Delpon de Vaux et Charles-Louis Peponnet décident donc de créer leur entreprise pour réaliser et vendre au grand public leur soulier idéal : celui qui allie le savoir-faire des grands chausseurs avec le confort des sneakers. Dotés d’une volonté farouche, ils passent les deux années suivantes à chercher des artisans aussi passionnés qu’eux. C’est finalement dans la région de Porto, réputée pour son savoir-faire, qu’ils s’associent avec un atelier familial. Ensemble, ils dessinent les différents modèles de prototypes, les peaufinent et les testent, avant de passer à la fabrication en plus grand nombre.

Le confort avant tout !

Afin d’atteindre un niveau de confort inégalé, ils développent une forme ergonomique propre à la marque, qui épouse les courbes du pied. Ils décident ensuite d’ajouter une mousse en latex haute densité sous la première pour un soutien et un amorti proches d’une basket. La souplesse du montage cousu Blake complète l’équation et permet à In Corio d’offrir un confort immédiat et surtout durable. Pour leurs cuirs de veau pleine fleur, ils ont fait appel aux meilleures tanneries (la Tannerie du Puy en France et Stead en Angleterre). Les teintes sont travaillées à la main.

Une semelle bleue comme signature

La signature de la marque est elle aussi apposée de manière artisanale : la semelle en cuir est teintée d’un bleu lumineux, ce qui n’est pas sans rappeler la fameuse semelle rouge d’un célèbre chausseur féminin. Du côté des prix, les créateurs sont restés dans des propositions raisonnables, à partir de 219 euros la paire, à condition de bien les entretenir pour garantir leur durabilité. Leurs créations sont vendues exclusivement sur leur e-shop pour éviter les marges des intermédiaires. A ce jour, les avis des clients sont extrêmement positifs et leurs modèles commencent à partir comme des petits pains. Une vraie communauté est même en train de se créer sur les réseaux sociaux où Guilhem et Charles-Louis n’hésitent pas à partager leur quotidien de jeunes entrepreneurs, avec son lot de satisfactions mais aussi de difficultés. Longue route !

V.L

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici