Dans le giron du groupe LVMH depuis 1996, le bijoutier créé en 1936 par Samuel Fred, un fils d’immigrés argentins, s’illustre aujourd’hui avec une nouvelle façon de vendre de la haute joaillerie.

Après les vitrines holographiques lancées en juillet 2015 pour l’ouverture de son flagship parisien rue de la Paix, puis l’encaissement déporté (les vendeurs sont équipés d’une tablette avec un logiciel de vente et d’encaissement), place à la personnalisation digitale.

« Fred s’est toujours démarquée par une certaine modernité. Aujourd’hui, la maison utilise les nouvelles technologies pour améliorer l’expérience client joaillière », annonce Rachel Marouani, présidente de Fred. La nouveauté digitale, c’est le lancement en décembre dernier d’un « Atelier » dans la boutique rue de la Paix, où le client personnalise à l’envi son bracelet Force 10, un best-seller de la maison.

« Capturer la couleur d’un objet ou d’un accessoire fétiche »

« Dans un beau coffret se cachent un écran et une table sur laquelle on pose, au fur et à mesure, des cubes. Chacun d’eux représente la pièce du bracelet qu’il est possible de personnaliser, la matière que l’on a choisie et la zone sur laquelle on désire l’appliquer. Le résultat final apparaît petit à petit sur l’écran, autorisant tous les changements ». Pour aller plus loin, le joaillier réserve la possibilité de choisir une nuance de laque unique.

« L’application dédiée “L’Atelier Fred” permet de capturer la couleur d’un objet ou d’un accessoire fétiche, la photo d’un paysage… Également réalisable en boutique, l’opération consistera en un flashage de cet objet. Si elles sont retenues par le client, ces couleurs seront ensuite envoyées aux ateliers qui les reproduiront fidèlement». Livré sous 15 jours, le bracelet est proposé à partir de 1.570 €.

Cet outil de vente digital doit accompagner le développement des points de vente Fred, essentiellement présent en Europe et en Asie avec 150 revendeurs et 34 boutiques en propre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici