Né à La Rochelle en 2004, le réseau de La Cervoiserie (18 points de vente) double de taille chaque année. C’est un concept de cave-bar spécialisé dans la vente sur place ou à emporter de bières de spécialité venant du monde entier. Le réseau en plein développement surfe sur le succès de l’after-work.

La Cervoiserie regroupe dans un même lieu une cave à bière des mieux garnies et un bar de dégustation où les amateurs de bières précieuses peuvent partager leur passion en toute convivialité. La première unité a ouvert ses portes à La Rochelle en 2004.

Le réseau de franchise lancé en 2010 et admis au sein de la Fédération Française de la Franchise en octobre 2017, compte aujourd’hui 18 unités réparties sur le grand Ouest de la France, de Landerneau à Toulouse. En 2016, les équipes du franchiseur se sont étoffées d’une responsable développement et d’un directeur de réseau, Vincent Bauquier.

Cave et bar à la fois

L’enseigne propose en moyenne quelques 500 références de bières artisanales, bières d’Abbayes ou Trappistes venant de Belgique, Allemagne, USA, Canada etc. Les bières artisanales françaises sont bien entendu mises en avant et se voient réserver une place privilégiée.

Le réseau s’est positionné sur le créneau porteur de l’after-work et les établissements sont ouverts de 10h à 20h. La partie cave propose aussi un large choix de coffrets cadeaux et de spiritueux et il est possible louer un tirage pression pour des événements privés ou associatifs.

La partie bar accueille ses clients dans une ambiance moderne, agréable et confortable pour échanger et partager.

Des emplacements de choix

Les établissements sont tous situés en zone commerciale afin de toucher le plus grand nombre et en faciliter l’accès. Le réseau recherche des emplacements périurbains, d’une surface moyenne de 400 m2, à proximité de grandes villes ou de villes de tailles moyennes en zone dense ou rurale.

La proximité d’une zone commerciale et d’une zone artisanale est un vrai plus pour l’activité. Il est impératif d’avoir une bonne capacité de parking ainsi qu’une terrasse pour les fumeurs et les beaux jours.

Des candidats bien encadrés

Une formation de 3 semaines mixant théorie et pratique est dispensée aux candidats à la franchise sur le siège et dans le magasin pilote. Elle a lieu environ 6 semaines avant le démarrage de l’activité. Le but est de donner des bases sur le produit mais aussi sur l’organisation, la gestion de l’activité, le logiciel.

Ensuite un collaborateur expérimenté est détaché 3 jours lors de l’ouverture pour accompagner et faire les rappels de formation nécessaires. Son aide est très opérationnelle, il sera de nouveau présent à plusieurs reprises dans les mois qui suivent, notamment lors des premiers passages de commande.

Par la suite, un animateur accompagne le franchisé dans son activité et le conseille à l’aide de tableaux de bords, d’indicateurs et de partage d’expérience.

Un réseau en fort recrutement

La Cervoiserie souhaite mailler le territoire et recherche actuellement de nouveaux partenaires. Le candidat idéal est un entrepreneur, et un commerçant doublé d’un commercial. Il n’est absolument pas nécessaire d’avoir une expérience de caviste, de bar ou de restauration.

Vincent Bauquier, directeur du réseau, explique : « Ce qui prime est l’envie, la capacité de contact, de nouer des relations humaines et de créer une ambiance conviviale. Il faut savoir accueillir le client, mais aussi savoir aller le chercher, trouver des marchés. Il faut aussi un profil de gestionnaire capable de mettre en place une gestion économique, comptable et administrative saine de son entreprise. »

8 ouvertures annoncées

L’année 2018 a marqué une accélération du développement du réseau, avec deux fois plus d’ouvertures qu’en 2017. Il prévoit d’ailleurs 8 nouvelles ouvertures en franchise pour 2019 sur tout le territoire, ainsi que l’ouverture d’un établissement intégré.

« L’objectif est de renforcer notre démonstration en termes de savoir-faire et d’augmenter notre capacité d’accueil de nouveaux candidats à la franchise, annonce Vincent Bauquier. Nous poursuivons en parallèle notre travail sur les outils que nous mettons à la disposition de nos franchisés afin de les accompagner et de leur faciliter l’exploitation de leurs points de vente. En tant que membre de la FFF, il est dans notre philosophie de travailler dans ce sens. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici