France/Roumanie : une longue histoire et de belles perspectives

Par Bruno Leroy, avocat

Dans le cadre de la visite du Premier Ministre roumain, Ludovic Orban, à Paris ce lundi 26 Octobre et de sa rencontre avec le Premier ministre Jean Castex, il est important de rappeler la solidité et l’antériorité des liens politiques et culturels entre les deux pays. L’influence française remonte au siècle des lumières et la révolution roumaine de 1821. La France a toujours eu une place singulière dans la culture roumaine, la francophonie étant d’ailleurs dotée d’une importance toute particulière (la Roumanie est membre de l’Organisation internationale de la Francophonie).

Ces deux nations ont toujours été liées, mais depuis près de vingt, nous assistons à un développement exponentiel des relations économiques entre la France et la Roumanie. La présence des entreprises françaises sur le sol roumain en est la parfaite illustration. 36 des 40 entreprises du CAC 40 sont présentes sur le marché Roumain.

Et contrairement à ce que beaucoup prétendent, les entreprises françaises qui sont actives sur le marché roumain sont généralement leaders dans leurs secteurs respectifs, et ne sont pas dans une simple démarche de délocalisation. La balance commerciale entre les deux pays est d’ailleurs équilibrée. On peut citer comme entreprises françaises leaders en Roumanie, Orange, Groupama, Lactalis, Veolia, Engie, Société Générale, BNP Paribas, Carrefour, Leroy Merlin et bien sûr Renault/Dacia.

Les relations économique entre les deux pays pourraient s’étendre encore d’avantage après l’adoption du Plan de relance Européen qui prévoit une aide de 80 milliards à la Roumanie afin de palier son retard accumulé dans le développement de ses infrastructures ferroviaires, routières et hospitalières, et dans le développement durable urbain. Les entreprises françaises déjà présentes sur le territoire roumain ou celles qui s’illustrent dans ces champs d’activité verront des opportunités de développer leur savoir-faire sur le territoire roumain se multiplier.

Enfin les liens entre ces deux nations, se construisent aussi sur les plans diplomatique et de Défense.

La Roumanie, très attachée à la qualité de ses relations avec le partenaire Américain est un pays résolument tourné vers l’Union Européenne, actif au sein des différentes institutions européennes (Présidence de la Commission Industrie et Energie du parlement Européen), qui peut de surcroit jouer un rôle stratégique dans la sécurité de la Mer Noire qui se profile comme l’un des grands défis de ces prochaines années.

L’appel d’offre lancé par la Roumanie pour l’acquisition de quatre Corvettes pour une valeur de plus d’un milliard d’euros, gagné par Naval Group, en partenariat avec le Chantier Naval de Constanta illustre le potentiel de collaboration stratégique entre la France et la Roumanie pour maintenir une sécurité régionale, aujourd’hui bousculée.

La coopération entre la France et la Roumanie peut être le principal moteur du développement de la francophonie, dans cette région du continent européen.


Bruno Leroy est avocat, Partner chez Leroy & associés 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

onze + 14 =