Films adhésifs : Hexis investit 20 millions à Frontignan (Hérault)

Caroline et Clément Mateu (Hexis)

Concurrent d’Oracal ou de 3M, le numéro un français du film adhésif, dont la technologie se retrouve sur les rames du métro de Londres ou des TGV, veut accélérer.

L’ETI occitane Hexis (120 millions d’euros de chiffre d’affaires, 465 salariés) vise une augmentation de ses capacités de production sur ses deux sites (Frontignan et Hagetmau). Dirigée par Caroline Mateu, fille du fondateur (Michel Mateu), l’entreprise familiale, spécialiste de la protection de surface et de la communication visuelle, va investir 15 et 20 millions d’euros.

France Relance soutient le projet en apportant 800 000 euros. Cet argent servira à la construction d’un bâtiment à Frontignan (Hérault), capitale du Muscat qui sera inaugurée en 2025 et débouchera sur la création de 16 emplois. Hexis est implantée en Europe, aux Etats-Unis et en Australie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

vingt − neuf =