Le constructeur automobile français Ligier, de l’Allier, a présenté lors du dernier Mondial de l’auto son minibus EZ-10 (qui peut accueillir jusqu’à 10 personnes pour des trajets compris entre 100 m et 3 km).

Développé avec l’Institut Pascal de Clermont-Ferrand, qui a mis au point le système de guidage par deux caméras, ce véhicule de transport sans chauffeur, automatisé et électrique est la concrétisation du projet Easy Mile lancé en 2007. D’ici fin 2015, une première flotte de 5 véhicules sera déployée sur le site du centre de recherche international de Michelin à Ladoux (63) et une deuxième flotte de 6 véhicules au sein du campus de l’université de Lausanne, en Suisse.

«Avec une vitesse moyenne de 10 km/h, nous imaginons une utilisation de l’EZ-10 pour des courts et moyens trajets. Par exemple, entre l’arrêt de bus ou de tramway et les bâtiments où doivent se rendre les utilisateurs», explique François Ligier, président du groupe éponyme. Le groupe, qui compte 800 distributeurs en Europe (dont 150 en France) et réalise 92 M€ de CA en Europe (grâce notamment avec la production de quadricycles), ambitionne 100 M€ de CA en 2015.

«Aujourd’hui, nous sommes très en avance sur le marché. Cette avance, nous devons la concrétiser par la commercialisation du concept», s’enthousiasme le P-DG, fier de ce véhicule innovant entièrement conçu et fabriqué en Auvergne. On est loin du prototype de course de Guy Ligier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici