Cofondateur de Spartoo et spécialiste de la distribution, Philippe Wargnier a voulu réunir le meilleur des boutiques physiques et du numérique sur un marché porteur, celui de l’optique.

Le commerce physique et digital

Après un positionnement sur le créneau du web-to-store (commande en ligne et livraison chez un opticien partenaire), sa start-up a évolué vers un modèle différent : «Nos boutiques travaillent avec zéro stock. Les clients peuvent choisir leur monture grâce à la réalité virtuelle, tout en bénéficiant d’un contact et d’un conseil humain».

De belles ambitions

L’entrepreneur grenoblois ambitionne de créer le «premier réseau de magasins physiques 100% digitaux». Pour soutenir cette nouvelle stratégie, le premier des trois points de vente actuels (1,5 M€ de CA global) ayant ouvert en août dernier, Philippe Wargnier fait appel au financement participatif sur SmartAngel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici