Le Français Essilor et l’Italien Luxottica viennent de fusionner, donnant naissance à un géant réalisant plus de 15 Mds€ de CA.

«Notre projet a une motivation simple : mieux répondre aux besoins immenses de la population mondiale en correction et en protection de la vue en rapprochant 2 très belles sociétés dédiées principalement l’une aux verres, l’autre aux montures»,indique Hubert Sagnières, P-DG d’Essilor.

L’Italien Leonardo del Vecchio (81 ans) devrait assurer la présidence et Hubert Sagnières deviendrait vice-président et directeur général délégué du nouvel ensemble dont le siège serait basé à Paris. Si la Bourse a salué cette fusion, Marc Simoncini, fondateur de l’opticien en ligne Sensee, estime quant à lui que cette opération pourrait entraîner une hausse des tarifs dans un marché encore plus verrouillé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici