Tout, dans votre environnement de travail, conspire pour vous empêcher de vous concentrer sur la réalisation de vos objectifs. Alertes de mails, de messages, de réseaux sociaux ; appels téléphoniques et interruption de toutes sortes.

Il faut s’accrocher pour suivre le cours de ses pensées et travailler à leur concrétisation. S’il y a de nombreux facteurs permettant, malgré tout, de rester concentré sur vos priorités, trois au moins, en constituent le socle.

Votre mental

Il faut vous engager avec détermination. Pour atteindre ses objectifs, il est, en tout premier lieu, nécessaire – c’est une vérité de la Palisse – de le vouloir vraiment et en conséquence, de travailler dur, afin d’arriver au résultat final souhaité. Et c’est là, que le mental entre en jeu. Car si vous vous êtes fixé un objectif ambitieux et que la volonté vous manque pour faire ce qu’il faut afin de l’atteindre, soyons honnêtes, vous n’y arriverez pas. C’est particulièrement vrai pour les entrepreneurs, dont le niveau de liberté est grand et qui peuvent se laisser aller à rêver plutôt qu’à travailler avec pugnacité. Il leur faut, pour y parvenir, se plier à une discipline rigoureuse.

Vos capacités

En vous fixant un objectif ambitieux, vous devez prendre en compte la capacité, l’expérience et les compétences nécessaires pour l’atteindre. Les avez-vous ? Sinon, l’un de vos collaborateurs, les a-t-il ? Si tel n’est pas le cas, ramenez votre objectif au niveau de ce que vous savez faire ou reportez-le à l’issue de la formation que vous devrez suivre pour y travailler avec efficacité. Vous pouvez aussi, c’est souvent la solution la meilleure, engager des collaborateurs compétents pour vous y aider.

Votre instinct

Il y a des choses que vous sentez, il y en a, que vous ne sentez pas. Vous êtes plutôt du matin ou du soir ? Organisé où brouillon ? Solitaire où aimant le travail en équipe ? En fonction de vos traits dominants, votre instinct ne fonctionnera pas du tout de la même manière. C’est pourquoi vous devez vous sentir en harmonie avec l’objectif que vous vous fixez. Si ce n’est pas le cas, vous vous trouverez toujours les meilleures excuses pour y renoncer.

C’est en combinant les 3 ingrédients, votre mental, vos capacités et votre instinct, que vous vous donnerez les moyens de réaliser vos objectifs.

Il y en a un dernier. Le calme et la sérénité nécessaire pour y travailler. Sachez mettre vos outils numériques en mode silence quand vous avez besoin de vous concentrer : 1heure, 1 demi-journée, une journée entière, s’il le faut. Les interruptions sont néfastes à la concentration. Ne les laissez pas vous troubler !

Alain Goetzmann, Coach et Conseil en Leadership & Management

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

18 − huit =