Une étude menée par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) fixe à 56,8 milliards d’euros le poids des ventes en ligne. Parmi les enseignements de cette étude, l’utilisation des services de Google, moins hégémoniques que prévue.

55% des e-commerçants n’utilisent absolument pas les outils payants du géant Internet. Outil marketing pourtant très Roiste et dont les curseurs peuvent être facilement ajustés.

21% seulement des e-commerçants utilisent les outils payants de Google qui, selon eux, représentent une réelle opportunité pour développer leur activité (trafic, chiffre d’affaire, notoriété…).  24% d’entre eux l’utilisant par nécessité.

Pour vendre sans Google AdWords et Google Shopping, les e-commerçants utilisent donc d’autres leviers tels que le référencement naturel Google, l’utilisation massive des moteurs de shopping ou l’intégration sur les places de marchés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici