Basée à Cholet (Maine-et-Loire), Dynamic (groupe Nadia, 14 M€ de CA, 36 salariés) fabrique des appareils de préparation culinaire 100% français pour les professionnels depuis 1964, ce qui lui vaut une réputation mondiale. La PME réalise 85% de son CA à l’export.

«L’Angleterre a été le 1er pays où les produits ont été exportés, dès le début de l’aventure, car Dynamic est restée longtemps la seule entreprise à fabriquer des mixeurs. Les principaux concurrents sont apparus à la fin du siècle dernier. Les filiales américaine et allemande ont été créées en 1998 et 2001 pour répondre à la demande croissante et contrôler les prix de vente sur le marché», explique Philippe Mandin Diraison, directeur commercial.

Les 2 filiales à Montréal (marché nord-américain) et en Allemagne représentent 30 et 22% des recettes de l’entreprise, tandis que les 3 continents Amérique du Sud, Asie et Océanie ne pèsent que 25%.

Un formidable potentiel de développement !

«Dynamic n’est pas assez présente dans les “pays en développement” comme l’Asie en général et l’Amérique du Sud. En Europe, l’enjeu est de ne pas perdre de part de marché, contrairement aux pays des marchés émergents où les axes de développement sont très importants.

Pour Dynamic, la part du “grand export” connaît depuis 5 ans des croissances à 2 chiffres», confirme Philippe Mandin Diraison. Grâce à CP Solutions, son nouvel agent à Hong Kong, Dynamic espère doubler son CA en Asie, très sensible à la gastronomie et aux arts culinaires français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici