Un choix fort. Voici ce que vient de faire la coopérative landaise Maïsadour (qui détient notamment la marque Delpeyrat) dont le chiffre d’affaires a atteint 1,3 milliard d’euros en 2020.

Dirigé jusqu’en 2013 par Thierry Blandinières (InVivo), le groupe coopératif a pris la décision de se séparer de son pôle salaisons sèches, en net recul depuis plusieurs années. Le repreneur est le groupe Fipso (250 éleveurs de porcs), une coopérative porcine située dans le Sud-Ouest. Ce sont cinq usines en tout qui vont changer de main.

Retrouver le chemin de la croissance

Maïsadour s’est lancé dans une phase de restructuration qui doit aboutir en 2023 et permettre à la coopérative de retrouver le chemin de la croissance. Le groupe coopératif de Mont-de-Marsan (Landes), entend se recentrer sur son activité principale : le foie gras et dans une moindre mesure le saumon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-huit − trois =