Cryptomonnaies : comment générer des revenus passifs ?

Diplômé de l’Institut des Neurosciences Appliquées et coach en intelligence financière, Arno Bitan nous livre les clés pour générer des revenus passifs avec les cryptomonnaies.

« Vous avez sûrement déjà reçu dans votre boîte de réception un message vous proposant de gagner de l’argent sans rien faire. Depuis plusieurs mois, ce type de messages pullule sur le net. Qui ne serait pas intéressé d’augmenter ses revenus sans aucun effort et aussi facilement ?

Hélas, la plupart des solutions proposées sur les réseaux sociaux par ces influenceurs proposant leurs services au plus offrant ne sont pas aussi intéressantes que cela. D’ailleurs, l’explosion de ce type d’arnaques ou « scam » (arnaque, en français) en langage du net 3.0, ont fait bouger les lignes, et certains réseaux sociaux ont drastiquement changé leur politique publicitaire pour éviter qu’ils soient considérés comme des complices.

Les cryptomonnaies, une révolution monétaire

Pourtant, des solutions proposant un retour sur investissement beaucoup plus important et plus rapide que le placement préféré des Français, le fameux livret A, sont très nombreux grâce au développement des cryptomonnaies. Nombreux et surtout faciles… Avoir quelques notions et recevoir l’aide d’un professionnel est suffisant.

Avant d’aller plus loin dans cette explication, je tiens à vous expliquer certains points importants :

Je m’appelle Arno Bitan, je suis coach en développement personnel depuis plus de 10 ans, spécialisé dans l’intelligence financière. C’est pour cette raison que je me suis intéressé de près à l’environnement des cryptomonnaies dès 2016 avec une accélération de cet intérêt pendant le confinement. C’est là que j’ai découvert toutes les possibilités que nous offre cette révolution monétaire, et en particulier sur les revenus passifs. Mais il faut savoir où l’on met les pieds.

Je ne suis aucunement conseiller financier. Mon but est de partager avec vous mes expériences et mes placements.
Chaque investissement comporte une part de risque. Pour ma part, lorsque je parle d’un produit, d’une technique ou d’une plateforme lors de mes conférences en ligne sur potentielfinance.com, c’est que je l’ai testé. Je vous propose donc d’apprendre avec moi en toute connaissance de cause.

Dernière chose : n’investissez que l’argent qui dort sur votre compte, jamais celui du loyer ou nécessaire au fonctionnement de votre foyer. Maintenant que vous êtes prévenu, je vais vous présenter des solutions que j’utilise grâce aux cryptomonnaies pour générer des revenus passifs de façon automatique depuis près d’un an et demi. Et certains sont probablement inconnus pour la plupart d’entre vous.

Les robots de trading

Le trading existe depuis bien longtemps, et cette technique n’a rien de révolutionnaire. Le grand changement, c’est l’intelligence artificielle : en vous affiliant à un robot de trading, celui-ci va analyser les cours des marchés sur lesquels ils sont connectés (or, matières premières, crypto…).

Une ou plusieurs fois par jour, selon les tendances du marché, ce robot va considérer que c’est le bon moment pour ouvrir un ordre de trading. Tradant en mode « scalping », cette stratégie boursière consiste à faire des opérations à très court terme. L’intelligence artificielle se fixe un objectif de gain entre 0,5 et 1,5 % journalier. Et parce que les pertes sont également possibles, le robot va faire en sorte de les rattraper, dans la limite d’un stop loss de 3 %.

Sur le moins performant des robots que j’utilise, seulement 12 positions ont été perdantes sur l’année 2021. Cela donne une moyenne de gain mensuel entre 12 et 21 %.

Ces robots sont généralement basés dans des pays où la fiscalité est plus favorable, bien que ce soit légale en France. Le transfert via les cryptomonnaies (BTC ou USDT en tête) rend l’inscription très simple, après le paiement d’une licence d’utilisation, dépendant de votre investissement.

Pour ma part, j’utilise entre 3 et 5 robots de ce type afin de diversifier mes investissements. Cela me permet également de les tester afin de proposer les meilleurs à ceux qui souhaitent se lancer avec www.potentielfinance.com

La finance décentralisée ou « DeFi »

Cette technique est un peu plus compliquée à mettre en place, mais propose des possibilités infinies et des retours sur investissement extrêmement intéressants.

En général, quand quelque chose est compliqué, il y a très peu de personnes qui se mettent dedans et c’est là où vous pouvez réaliser le plus de profit. En plaçant votre argent dans une « pool » d’un protocole de finance décentralisée (« DeFi », en anglais), celui-ci est prêté et génère des intérêts qui vous sont reversés.

Pour participer à la « DeFi », vous devez ouvrir un portefeuille virtuel et et le rattacher à une plateforme décentralisée. Il en existe des centaines, mais les plus connus sont Pancake Swap sur la Binance Smart Chain ou encore Uniswap, qui lui est sur le réseau Ethereum. Grâce à cela, vous allez pouvoir acheter, transférer des cryptos sans organe de contrôle, contrairement à Binance, Crypto.com ou encore Kraken qui sont, eux, centralisés.

Sur Pancake Swap, vous pouvez échanger et transférer des cryptomonnaies présentes sur la Binance Smart Chain. Il va donc vous permettre d’acheter, transférer, vendre des cryptomonnaies et surtout de les « stacker » (conserver son capital de cryptomonnaies de façon prolongée sur une plateforme qui nous rapporte des intérêts).

Pour cela, il existe trois techniques bien distinctes :

• La première est la plus complexe : c’est le farming. En investissant et associant deux cryptomonnaies de façon équivalente (1 pour 1), vous allez générer un LP token.

Le « liquidity providing » permet les échanges de valeur entre les deux cryptomonnaies que nous avons choisies. En choisissant de laisser à disposition un certain montant de notre argent, le pourcentage de rentabilité peut être plus ou moins important. Parfois jusqu’à 100 % sur un an.

• La seconde possibilité est de mettre à disposition vos cryptomonnaies dans une « pool ». Contrairement au « farming », il suffit d’une seule cryptomonnaie. Ce type de « dex » (exchange décentralisé) sont très nombreux, et chacun propose ses propres rendements. En faisant vos propres recherches, vous trouverez votre bonheur. Attention toutefois de bien choisir les plateformes pour être sûr de leur sérieux ! Si sur le principe, ces « dex » sont très attirants, les rendements annoncés ne prennent pas en compte la volatilité des cours, et c’est le vrai point négatif.

Imaginez que vous souhaitez stacker l’équivalent de 1000 euros de Cake. Si le Cake perd 50 % de sa valeur, même une rentabilité de 100 % ne vous fera pas gagner de l’argent, puisqu’à la fin, vous récupérerez votre argent en Cake… et pas en euro.

Bien sûr, si le token prend de la valeur plutôt que d’en perdre, nous sommes deux fois gagnants. Pour ceux qui veulent prendre un minimum de risque, la solution est de stacker des « stablecoins » (cryptomonnaie stable), avec la promesse d’une rentabilité plus faible, mais une stabilité monétaire.

Pour ma part, j’utilise ces plateformes en période de « bull run » (marché haussier), quand les monnaies sont en effervescence et dans leur phase ascendante. Cela me permet de gagner autant avec la fluctuation qu’avec les intérêts.

• Dernière possibilité, encore un peu plus technique, mais qui reste accessible à tous, ce sont les IFO (Initiales Farm Offering). Cela fonctionne comme une ICO (levée de fonds en cryptomonnaies) ou une IDO (levée de fonds sur une plateforme d’échange décentralisée), mais de façon décentralisée, toujours sur la plateforme Pancake Swap.

Les IFO permettent d’acheter des jetons quelques jours ou quelques heures avant leur mise sur le marché. Ce type d’opération durent en général à peine quelques minutes et permettent de belles plus-values, si vous revendez vos tokens dès leur mise en vente officielle. Il y a quelques mois, on a vu le Berry (BRY) faire +7775 % au moment de son listing sur Pancake Swap !

Les méthodes de revenus passifs sont très exhaustives. L’adhésion aux cryptomonnaies d’un nombre de plus en plus important de personnes permet la mise en place de nombreuses méthodes d’investissements innovantes, jusqu’ici réservée à des professionnels. Aujourd’hui, nous pouvons autant investir sur du marketing, la reforestation, le cannabis…

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous donne rendez-vous sur www.potentielfinance.com pour vous inscrire à une réunion d’initiation. »

Arno Bitan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

treize + 4 =