Dans un marché morose, la PME vendéenne se distingue, avec une croissance de son CA (7 M€) de 10% l’année dernière. Des résultats d’autant plus intéressants qu’ils reposent sur une politique d’investissements et de production en France, avec la mise en place d’une nouvelle chaîne dans son usine des Herbiers.

En 2006, lorsqu’il repend les rênes de l’entreprise familiale, Paul Malignac a adopté une stratégie de développement payante, avec un renforcement de son positionnement sur sa niche (les solutions gain de place personnalisées et évolutives), des partenariats (notamment avec les CROUS pour l’aménagement de résidences universitaires) et une extension de son réseau de distribution (6 magasins à Paris et en région parisienne, 7 magasins en région, un magasin en Suisse et des corners dans les espaces Ligne Roset).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici