Après l’automobile via le covoiturage, le transport en avion devient collaboratif grâce à la start-up française Wingly qui s’appuie sur modèle BlaBlaCar.

Uber s’y était risqué en 2014, en proposant des trajets entre Paris et Nice en jets privés. Mais c’est une start-up française qui affiche ses ambitions sur le créneau du co-avionnage.

Sur le modèle de BlaBlaCar, Wingly propose une plate-forme de mise en relation entre pilotes d’avion de tourisme désireux d’amortir leur coût de vol et des passagers recherchant un trajet plus rapide.

Lancée en juillet par un ingénieur aéronautique, Bertrand Joab-Cornu, un pilote, Émeric de Wazniers, et un développeur berlinois, Lars Klein, l’entreprise cible les 40.000 pilotes et 630 aéro-clubs français.

Pour ne pas être considéré comme un vol commercial, avec toutes les contraintes que cela implique, le pilote doit partager les coûts au prorata du nombre de passagers. Ainsi, un vol Paris-Genève revient à environ 170 € par personne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici