Le chantier girondin Couach, basé près du bassin d’Arcachon, se relance avec un contrat de 35 millions d’euros obtenu après un appel d’offres : le renouvellement de la flotte de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer).

Ce contrat porte sur 140 bateaux. Il permet à Couach de relever la tête après plusieurs années difficiles : entre 2018 et 2019, le chiffre d’affaires du chantier était inférieur à 10 millions d’euros. Couach a perdu à cette occasion près de 25 millions d’euros en deux ans. Mais depuis 2020, l’entreprise spécialisée dans les yachts de luxe et les navires militaires a su retrouver un second souffle avec de nouveaux contrats, notamment avec Oman ou l’Arabie saoudite. Résultat : un chiffre d’affaires en forte hausse à 32 millions d’euros en 2020 et un carnet de commandes rempli jusqu’en 2023. En 2022, la PME dirigée par Michel Cantelobre a prévu de commercialiser son premier drone de surface.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-huit + 11 =