Ce qu’a fait « La vache qui rit » va vous surprendre

C’était dans les tuyaux depuis que le groupe Bel avait racheté 82,56 % du capital de MOM (Mont-Blanc Materne), c’est désormais chose faite : La vache qui rit rachète Pom’Potes.

Faisant suite aux rachats partiel de Pom’Potes en 2016, le groupe Bel a tenu ses engagements en finalisant le rachat de 100 % du groupe MOM. La Vache qui rit devient propriétaire d’un groupé ne de la fusion de Materne et du Mont-Blanc et propose désormais une large gamme de produits laitiers, fruitiers et bien entendu maraîcher, faisant du groupe Bel l’un des leaders sur le segment très concurrentiel du snacking sain.

Des marques historiques

Bel dispose maintenant d’un portefeuille de marque très populaires, telles que La Vache qui rit (la marque est vendue dans plus de 130 pays), Materne, Pom’Potes et renforce son portefeuille en France, mais aussi aux Etats-Unis, ce que saluent les actionnaires historiques, les familles Fiévet et Sauvin.

Il faut dire que Pom’Potes est l’une des marques préférées des Français. Materne, qui produit les Pom’Potes, fabrique chaque année, plus de 600 millions de gourdes Pom’Potes, comportant une vingtaine de goûts différents.

Les produits vegan

Le groupe Bel poursuit donc sa nouvelle stratégie mise en place il y a quelques années en axant sa production et ses produits favorisant désormais les produits vegan. Pour l’heure, le groupe MOM ne pèse que 20 % dans le chiffre d’affaires de Bel, mais les objectifs sont élevés d’après Cécile Béliot et Antoine Fiévet.

Cécile Béliot, directrice générale de Bel succès désormais à Michel Larroche en prenant les rênes du groupe MOM. Les responsables sont particulièrement enthousiastes de cette acquisition définitive et se tourne vers l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatre × 3 =