Le groupe français Bic a racheté les activités de son distributeur local en Afrique de l’Est, la société kényane Haco Industries, premier fabricant et distributeur de produits d’écriture au Kenya.

« Selon nos estimations, a détaillé Gonzalve Bich, DG du groupe français, le marché de l’écriture en Afrique de l’Est représente environ 1,5 milliard de produits par an et croit entre 5 et 10 % par an. » Avec cette opération, dont le montant est resté secret, le géant mondial des biens de consommation a fait main basse les activités commerciales de l’entité kenyane mais aussi sur une usine de 400 salariés produisant du matériel d’écriture.

L’objectif de Bic ? Renforcer ses ventes dans la région et accroître sa couverture de l’Afrique de l’Est (Ouganda, Rwanda, Burundi, Ethiopie et Tanzanie).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

vingt − six =