Auto : le prochain SUV électrique Renault se nommera Alpine

Credit Photo - Alpine

Longtemps abandonné par Renault, Alpine renaît de ses cendres et pourrait même devenir le nouveau souffle de la marque au losange.

Après le lancement réussi de deux nouveaux modèle Alpine A 110, Renault annonce une autre grande nouveauté : elle va investir dans l’usine de Dieppe pour produire un nouveau SUV, un crossover plus exactement, électrique, mode oblige, et sera siglé de la marque Alpine.

Alpine marque oubliée, Alpine, la marque du redressement de Renault

Les mentalités changent chez Renault, ceux qui ne voulaient plus entendre parler d’Alpine, lui voue, aujourd’hui, une admiration sans faille. Mieux, Alpine s’apprête, grâce aux investissements de la maison mère, à devenir une marque qui compte dans l’avenir de Renault, qui vit une période difficile.

La gamme Alpine ne comporte, pour l’heure qu’un unique modèle, baptisé A 110, mais décliné en de nombreuses versions. Pour 2024, on attend l’arrivée d’une petite berline, et qui devrait être suivie, dès 2025, d’un nouveau crossover, compact cette fois, entre une berline et un SUV, enfin, en 2026, la berlinette A 110 devrait arriver en version 100% électrique.

« Nous allons jouer dans la cour des grands, nous serons en compétition avec des monstres sacrés sur le marché de l’automobile » explique Luca De Meo. Directeur général du groupe Renault

Des ventes qui décollent

Si la première année d’exploitation de la A 110 fut un vrai succès avec 1900 automobiles vendues en 2018, en 2019, les ventes ont atteint des sommets avec plus de 4 800 immatriculations. La crise du Covid est ensuite passée par là, et ce ne sont que 1 500 modèles qui seront écoulées en 2020. L’année 2021 sera un peu meilleure avec un joli rebond, pour 2 660 voitures vendues. L’objectif de Renault est de multiplier par 7 la production dès la sortie du SUV Crossover GT.

Un plan d’investissement gigantesque

Le plan d’investissement de Renault et de ses partenaires (Nissan et Mitsubishi) est de m’ordre de 23 milliards d’euros, afin d’électrifier toutes les gammes, ainsi que la marque Alpine. Le groupe Renault mise sur 35 nouveaux modèles électriques avant 2030.

Pour l’heure, la direction de Renault n’est pas en mesure de chiffrer le nombre d’embauches pour l’usine de Dieppe. Actuellement l’usine compte plus de 400 salariés et arrive à produire 15 véhicules par jour.

Enfin, pour les amoureux de la marque, l’usine de Dieppe change de nom, désormais elle se nomme officiellement Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé. Un bel hommage à son fondateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

un × 2 =