Forte d’un CA de 12 Mds€ et d’environ 100.000 collaborateurs dans 72 pays, Atos, dirigée par Thierry Breton, s’est imposée comme l’un des leaders de la transformation numérique. Le conseil scientifique de NYSE Euronext a décidé de faire entrer la société dans l’indice CAC 40 qui regroupe les principales entreprises de la Bourse de Paris où le groupe est coté.

Une reconnaissance qui reflète le succès de la stratégie de l’ancien ministre, aux commandes depuis 2009. Sous sa direction, le CA a été multiplié par 2 et, surtout, Atos s’est transformé d’acteur européen (plus de 90% de l’activité en 2008) en entreprise mondiale, dont le premier marché est aujourd’hui l’Amérique du Nord (18% des revenus en 2016).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici